Les frais complémentaires sont supprimés dans les IFSI publics

Par Mersiha Nezic, publié le 15 Novembre 2019
2 min

Le ministère de la Santé et le ministère de l'Enseignement supérieur viennent de publier une note d'instruction supprimant les frais complémentaires, demandés par certains IFSI publics (Institut de formation en soins infirmiers) en plus des 170 euros de droits d’inscription et des 91 euros de la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC).

Le ministère de la Santé et le ministère de l'Enseignement supérieur ont tranché : les IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) publics ne doivent pas imposer de frais complémentaires aux étudiants infirmiers. En plus des 170 euros de droits d’inscription et des 91 euros de la Contribution de vie étudiante et campus (CVEC), une somme comprise entre 30 et 335 euros (selon les établissements) avait été exigée à la rentrée 2019. Un IFSI public sur deux subordonnait l’inscription des étudiants à l’acquittement de ces frais complémentaires.

Lire aussi

"Désormais, c'est plus de 4 millions d'euros qui ne seront plus injustement prélevés aux 40.000 étudiants en soins infirmiers jusqu'ici concernés. La suppression de ces frais concourt à la réussite des étudiants et à leur bien-être en formation", se réjouit la Fnesi (fédération nationale des étudiants en soins infirmiers), leur syndicat. La note d'instruction porte également sur les modalités d'indemnités des stages qui devront tous être indemnisés. "C'est également le cas des frais kilométriques. Ainsi, nous mettons fin aux disparités de traitements inhérents aux différentes stratégies économiques territoriales", souligne la Fnesi.

Le syndicat s'était mobilisé contre cette mesure dès la rentrée, déposant un recours devant le Tribunal Administratif et organisant des mobilisations devant les Conseils Régionaux. Ce sont ces collectivités qui prennent en charge les formations infirmières.

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !