1. Parcoursup : 7 candidats sur 10 ont reçu une proposition d’admission
En bref

Parcoursup : 7 candidats sur 10 ont reçu une proposition d’admission

Envoyer cet article à un ami
Une majorité des lycéens ont reçu au moins une réponse positive. // © plainpicture/fStop/Larry Washburn
Une majorité des lycéens ont reçu au moins une réponse positive. // © plainpicture/fStop/Larry Washburn

Une semaine après l’ouverture de la phase d’admission de Parcoursup le 15 mai 2019, plus de 536.000 candidats ont reçu une voire plusieurs propositions d’admission. Un chiffre légèrement en hausse par rapport à 2018.

Après les "erreurs humaines de paramétrage" à l’ouverture de la plate-forme, les choses semblent rentrer dans l’ordre sur Parcoursup. Depuis le 17 mai 2019, les candidats ont reçu leurs réelles propositions d’admission et certains d’entre eux ont pu valider leurs vœux dès ce week-end.

Au total, 68 % des candidats ont reçu au moins une réponse positive, ce qui représente 536.650 lycéens, étudiants en réorientation ou scolarisés à l’étranger. Or, l’année dernière, ce chiffre ne dépassait pas les 64,8 %. Une légère hausse qui s’explique aussi par les données qu'a fournies le ministère.

Lire aussi : Parcoursup : des milliers de candidats acceptés par erreur, puis rétrogradés sur liste d’attente

Plus de propositions qu’en 2018 ?

En effet, contrairement à la première année de Parcoursup, dans les chiffres publiés le 21 mai 2019 par le ministère de l’Enseignement supérieur, la situation des 100.000 candidats en reprise d’études n’est pas mentionnée. L’explication : "ces candidats sont accompagnés spécifiquement en lien avec le ministère du Travail." Ainsi, difficile de comparer les deux résultats, en 2018 et en 2019.

De plus, cette année, le ministère a décidé de séparer les données des candidats lycéens et celles des candidats en réorientation ou scolarisés à l'étranger. Au total, plus de sept lycéens sur dix ont d’ores et déjà reçu une proposition d’admission depuis le 15 mai dernier (71,7 %), contre seulement 52,2 % des étudiants en réorientation ou scolarisés à l'étranger.

Lire aussi : Facebook live Parcoursup : les réponses à vos questions les plus fréquentes

Près de 5.000 candidats ont quitté la plate-forme

Une faible proportion a quant à elle préféré quitter la plate-forme sans même attendre les réponses d'admission. Certainement parce que ces candidats ont été reçus dans des formations hors Parcoursup, telles que les IEP (instituts d’études politiques), certaines écoles de commerce, des formations aux métiers d’art, etc.

Lire aussi : Parcoursup : entre surprise, déception et soulagement, les réactions des candidats

Ainsi, en une semaine, 4.836 candidats se sont désinscrits (0,6 %) contre 5.663 (0,7 %) en 2018. Une baisse qui pourrait aussi s’expliquer par l’arrivée de nouvelles filières sur Parcoursup cette année, notamment des filières sélectives comme des écoles de commerce et des écoles d’ingénieurs qui ont obligé les candidats à rester sur la plate-forme pour recevoir leurs résultats.

Où se renseigner ?
Sur le prochain Salon des Études Supérieures avec ou sans alternance : PARIS, le samedi 29 juin.