Parcoursup : comment vous inscrire en école d'ingénieurs post-bac ?

Par Elodie Auffray, publié le 13 Decembre 2019
5 min

L'entrée en école d'ingénieurs est sélective. Beaucoup d'établissements se sont regroupés en réseaux qui organisent des concours communs. Renseignez-vous bien : chacun a ses spécificités.

Chaque concours commun pour les écoles d'ingénieurs compte pour un seul vœu sur Parcoursup, chaque école représente un sous-vœu. Ces sous-vœux ne sont pas limités et pas comptés dans le nombre maximum autorisé (20). Pour assurer le coup, faites tout de même un ou plusieurs vœux à l'université, dans des filières non sélectives.

Les concours sont tous différents : certains comportent un écrit conséquent, couplé ou non avec un oral. D'autres se basent sur le dossier scolaire, combiné avec un entretien. Certains fonctionnent comme une banque d'épreuves, où chaque école module les coefficients à sa guise. Les épreuves sont concentrées entre mi-avril et début mai. Les frais de sélection vont de 40 à 150 €. Les boursiers en sont généralement exemptés.

Lire aussi

Les attendus

Il faut disposer de solides compétences scientifiques, mais aussi en expression écrite et orale, pour pouvoir présenter un projet et argumenter. L'anglais est indispensable. Il faut aussi être doté d'une bonne culture générale et être sensible aux enjeux sociétaux.

Le profil

Si les écoles sont principalement destinées aux bacheliers scientifiques, une partie réserve des places pour les élèves des filières STI2D ou STL, parfois ES spécialité maths, STAV pour France Agro. Pour ces profils, la sélection s'opère plutôt sur dossier (notes, appréciations, motivation). Les meilleurs sont convoqués à un entretien.

Pour les bacs S, la sélection commence par l'examen du dossier. Les notes en sciences pèsent évidemment lourd, mais les matières littéraires, notamment les notes au bac de français, ainsi que l'anglais, voire une seconde langue, comptent également. La position, le niveau de la classe et du lycée peuvent aussi jouer. Tout comme les appréciations des profs. Les meilleurs dossiers sont souvent dispensés des écrits (Geipi Polytech), voire propulsés en haut du classement (AvenirBac et Advance).

Lire aussi

Les écrits

Seule une partie des concours comporte un écrit. Sur le fond, pas de piège : les épreuves se basent sur le programme de terminale, voire de première. Travailler toute l'année reste donc la meilleure façon de se préparer.

C'est plutôt sur la forme que vous aurez à vous aguerrir. Ces écrits se présentent en effet le plus souvent au format de QCM et les mauvaises réponses sont pénalisées. Regardez les modalités en détails et exercez-vous avec le chrono pour apprendre à gérer votre temps et votre stress.

Les concours mettent à disposition des outils pour se préparer : annales à télécharger, applications… Exploitez ce matériel. Des journées de préparation sont parfois organisées. Renseignez-vous !

Les oraux

Ils ont pour but d'évaluer vos motivations et votre personnalité. Soyez naturel, les discours formatés sont peu appréciés. Préparez-vous juste à parler de vous, de votre intérêt pour le domaine visé et à présenter un projet professionnel cohérent. Mettez en valeur vos expériences extrascolaires, associatives et sportives. Elles peuvent traduire votre ouverture, votre capacité à travailler en équipe, etc.

Montrez que vous vous êtes bien renseigné sur l'école et le contenu de la formation. Et n'hésitez pas à poser des questions : ces entretiens sont voulus comme un échange.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !