Coronavirus : 7 pistes de jobs étudiants à distance

Par Etienne Gless, publié le 13 Novembre 2020
7 min

Restaurants, bars et commerces "non essentiels" sont fermés. Confinement oblige, les offres d'emploi en présentiel se sont raréfiées depuis quelques semaines mais pour arrondir les fins de mois, les étudiants peuvent réaliser de nombreuses missions rémunératrices en télétravail. Voici quelques pistes à explorer, certaines classiques... d'autres, plus insolites !

"Depuis le confinement j'ai perdu mon job de barmaid le week-end", se désole Viviane, étudiante à Lille (59). "Je m'étais jurée de ne plus travailler dans un supermarché mais j'ai besoin de manger, j'ai repris un job d'hôtesse de caisse", soupire Laura, étudiante en M1 de marketing à l'IAE de Metz (57). Le Coronavirus et le confinement ne font pas de cadeaux aux jobs étudiants.

En attendant un possible déconfinement le 1er décembre prochain autorisant la réouverture des commerces et la signature de contrats liés aux fêtes de fin d'année, L'Etudiant a repéré des pistes de jobs à distance. Gardez le moral, de nombreuses possibilités existent. Armez-vous d'une bonne connexion internet, d'un ordinateur qui ne rame pas trop et d'une webcam aussi, souvent.

Lire aussi

1. Donner des cours de soutien scolaire en visioconférence

Le marché du soutien scolaire est porteur toute l’année et va le rester : la longue crise sanitaire et le premier confinement ont fait décrocher beaucoup de collégiens et lycéens. Si les cours à domicile ne sont pas toujours possible (mesures de distanciation obligent), les cours particuliers continuent en visioconférence.

Anacours et les cours Legendre (des acteurs historiques du soutien scolaire, ndlr) travaillent principalement avec des professeurs de l’Éducation nationale, mais des opérateurs plus récents emploient des étudiants. La plateforme Superprof propose ainsi actuellement 500 offres d'emploi à des étudiants et jeunes diplômés mais impose le statut de micro-entrepreneur. Autre opérateur, Kartable. Compter 15 euros brut de l’heure au minimum.

2. Effectuer des missions de consulting via des plateformes de freelancing

Réaliser une étude de webmarketing, effectuer un travail de graphiste sur un logo, gérer les réseaux sociaux d'une PME, effectuer une recherche juridique d'antériorité, créer la plateforme "click & collect" d'un petit commerce victime de fermeture administrative… Autant de missions ponctuelles que vous pouvez effectuer principalement en télétravail.

Les missions de consulting faisant appel à des freelances ne manquent pas sur des plateformes qui les mettent en relation avec des entreprises clientes. Il existe des sites généralistes (Malt, Freelance.com, 404works.com...), d'autres spécialisés en particulier dans l'informatique et le numérique, mais aussi dans le graphisme, la mode ou l'audio visuel (Talengers.com).

Lire aussi

3. Chasser les bugs informatiques sur les sites et applis

Si vous avez le profil "geek" ou "geekette" le job va vous plaire ! Les entreprises font appel à des testeurs pour vérifier leur site Internet ou leurs applications mobiles avant la commercialisation. La mission du testeur en informatique consiste à chasser les anomalies. Si des postes à temps plein en CDI sont à pourvoir dans des sociétés comme Stardust, des petites missions sont confiées aussi à la communauté des internautes.

Le travail prend la forme de missions courtes d’un ou deux jours où les testeurs doivent repérer le plus de bugs possibles en les détaillant au maximum. Attention, pour exercer cet emploi, il vaut mieux avoir un bon niveau rédactionnel en anglais : la plupart de missions exigent des comptes rendus dans la langue de Shakespeare.

La rémunération est liée à l’importance du bug noté (à partir de 6 ou 7 euros le compte rendu). À vous de détecter beaucoup d'anomalies pour arrondir vos fins de mois.

4. Jouer les téléconseillers brigade Covid-19

Recenser les personnes détectées positives au Covid-19 et appeler les personnes avec lesquelles elles ont été en contact peut être une autre piste d'emploi à distance. Face à l'augmentation du nombre de nouveaux cas de Coronavirus en France, les caisses primaires d'assurance maladie (CPAM) ne cessent de renforcer leurs effectifs pour prendre en charge les appels téléphoniques liés à cette mission de santé publique.

Les CPAM recrutent encore en ce mois de novembre des candidats ayant des compétences en relation client. C'est le cas par exemple dans le Var ou de la Haute-Savoie qui recherchent actuellement des téléconseillers "Contact tracing" en CDD jusqu'au 31 décembre 2020 (renouvelable si la crise sanitaire l'exige).

Rendez-vous sur le site Lasecurecrute.fr pour trouver des offres. Attention : prévoir deux jours de formation "en présentiel" avant de pouvoir exercer le job en télétravail.

Lire aussi

5. Rédiger devoirs et mémoires à la place des étudiants

Si vous aimez écrire et maîtrisez l’art de la dissertation vous pouvez vendre vos devoirs, mémoires et dissertations. Des plateformes comme oboulo.com vous proposent de déposer vos travaux rédigés et de vous faire rémunérer pour chaque consultation. Vous pouvez aussi répondre à une commande : par exemple rédiger cinq pages de commentaire des articles 2244 à 2247 du Code civil à la place d’un étudiant de licence de droit ou une étude de cas sur la gestion des conflits sociaux à La Poste pour un étudiant en licence de gestion.

Sur le site Pimodo.com, vous trouverez des dizaines de sujets à faire à la place d’étudiants ou d’entrepreneurs (par exemple, rédiger un business plan type). Vous pourrez empocher un minimum de 15 euros.

6. Réaliser des enquêtes d'opinion ou jouer les conseillers commerciaux à distance

Beaucoup de secteurs basculent en télétravail à 100% et fournissent des opportunités. Depuis toujours, les instituts de sondage et les cabinets d'études de marché font appel à des étudiants pour réaliser leurs enquêtes à distance.

Ipsos recherche des télé-enquêteurs pour des CDD de trois mois et rémunère 10,23 euros de l'heure. Pensez également aux PME et aux start-up : elles recrutent de manière temporaire des étudiants suivant une formation en marketing-vente pour jouer les conseillers commerciaux à distance, à l'image de la société l'Olivier-assurances.

Lire aussi

7. Effectuer des missions bénévoles avec la Réserve civique

Maintenir un lien à distance avec des personnes fragiles ou isolées, animer une compétition de défis écologiques, faire du tutorat auprès de jeunes des quartiers populaires… Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, vous trouverez des centaines de missions de service civique réalisables depuis votre domicile au service d'un organisme public ou d'une association sur le site de la Réserve civique.

Bien sûr ce sont des missions bénévoles mais elles sont pleines de sens, nourriront votre CV… et a minima vous feront trouver le temps moins long !

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !