Un mail pro à écrire ? 3 astuces pour rédiger un objet percutant

Par de notre partenaire Projet Voltaire, publié le 25 Avril 2017
2 min

Un objet de courriel peu clair, voire vide, nuira à coup sûr à votre communication. Pour l'extérieur ou auprès de vos collèges ou managers, si vous voulez que vos mails ne soient pas "zappés", voici 3 bons réflexes à acquérir.

1. Mettez obligatoirement un objet

Pensez à sélectionner les mots-clés de votre message, ceux qui donneront une indication utile à votre lecteur. Un titre incite à la lecture d'un article de journal, n'est-ce pas ? Eh bien, c'est la même chose pour un courriel !

À retenir : envoyer un courriel sans objet, c'est faire preuve d'impolitesse.

2. N'écrivez pas d'objets trop longs

Vous ne disposez que d'un espace restreint pour attirer l'attention du destinataire et lui donner envie de lire votre courriel. Il va donc falloir être concis. Oubliez les déterminants, les adverbes, les adjectifs… Préférez les noms communs et les verbes d'action en rapport avec le cœur de votre message.

À retenir : les mots à éviter (trop généraux) : "information", "demande", "commande", "rendez-vous", "réunion", "tâches".

3. Évitez d'apostropher dans l'objet

Le fait d'écrire "À lire absolument !", "Urgent !", "Important !", voire "Urgent et important !" n'apporte aucune information utile. Au contraire, votre alerte risque de passer inaperçue ou, pire, d'agacer le destinataire, qui mettra votre message volontairement de côté.

À retenir : évitez de commencer votre message dans l'objet pour le poursuivre dans le corps du courriel.

En partenariat avec le Projet Voltaire
• Découvrez les travaux de recherche sur les recruteurs et l'orthographe.
• Testez gratuitement le module iBellule MAIL du Projet Voltaire.

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une CV, lettre de motivation...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !