1. L'herpès génital

L'herpès génital

Envoyer cet article à un ami

Herpès génital, syphilis, hépatite B, sida... Le prix à payer est toujours trop fort quand on a des rapports sexuels sans protection.

L'herpès génital est un virus très fréquent qui se transmet lors des rapports bucco-génitaux ou sexuels, même sans pénétration. La maladie se manifeste par de la fièvre, des démangeaisons et des douleurs au ventre. Puis de petites vésicules, qui provoquent des sensations de brûlure, apparaissent à l'endroit infecté (sexe, anus, fesses). Elles cicatrisent en une dizaine de jours. Ces crises sont récurrentes et peuvent revenir tout au long de la vie.
Le diagnostic est confirmé par un prélèvement sur une vésicule.
En période de crise, le traitement consiste à prendre des comprimés pendant cinq jours afin de la juguler. Mais, même si on peut lutter contre la douleur que génère l'herpès génital, on n'en guérit pas... Pour ne pas infecter ses partenaires, le mieux est de mettre systématiquement un préservatif. La contamination est possible pendant et en dehors de crises.


Virginie Bertereau
Sommaire du dossier
Retour au dossier L'herpès génital La syphilis Les chlamydioses Les human papillomavirus Le VIH L'hépatite B L'avis de l'expert : Bernard Blasco, gynécologue-obstétricien à Courbevoie (92)