1. Les chlamydioses

Les chlamydioses

Envoyer cet article à un ami

Herpès génital, syphilis, hépatite B, sida... Le prix à payer est toujours trop fort quand on a des rapports sexuels sans protection.

La contamination par les germes chlamydias peut passer totalement inaperçue. Mais lorsque des symptômes apparaissent, ils prennent la forme de douleurs abdominales, pertes blanches, brûlures au moment d'uriner, saignements anormaux, démangeaisons, écoulements par le pénis... Les chlamydioses peuvent provoquer des séquelles allant jusqu'à la stérilité.
Le dépistage se fait via l'analyse d'un prélèvement vaginal ou encore urinaire.
Les chlamydioses se soignent par des antibiotiques.

Où se fournir gratuitement en capotes ?
Des préservatifs gratuits sont disponibles dans les centres du Planning familial, de PMI (Protection maternelle et infantile), de dépistage, les missions locales, les associations de lutte contre le sida ou dans les infirmeries des facs et autres établissements scolaires ou supérieurs.
En grande surface, on peut en trouver à 0,20 € pièce… et il s’agit des mêmes produits qu’en pharmacie.



Virginie Bertereau
Sommaire du dossier
Retour au dossier L'herpès génital La syphilis Les chlamydioses Les human papillomavirus Le VIH L'hépatite B L'avis de l'expert : Bernard Blasco, gynécologue-obstétricien à Courbevoie (92)