1. Lifestyle
  2. Engagement et vie associative
  3. Vie étudiante et vie de campus : ce qui vous attend à la rentrée dans les universités
Boîte à outils

Vie étudiante et vie de campus : ce qui vous attend à la rentrée dans les universités

Envoyer cet article à un ami
La vie étudiante sur les campus va elle aussi devoir s'adapter aux nouvelles conditions sanitaires. // © Sharkshock/Adobe Stock
La vie étudiante sur les campus va elle aussi devoir s'adapter aux nouvelles conditions sanitaires. // © Sharkshock/Adobe Stock

#Rentrée2020. Crise sanitaire oblige, la future rentrée est encore incertaine, et pas seulement pour l’organisation des cours dans les amphis. Journée d’intégration, rencontre avec les associations, événements sportifs et culturels… la vie étudiante et la vie de campus ont également toute leur importance. Voici ce que vous devez savoir si vous rentrez à l’université en septembre prochain.

Difficile de prédire dès à présent ce qui se profile pour la rentrée… Pourtant, les universités anticipent d’ores et déjà quatre scénarios, (déconfinement total, déconfinement avec formations hybridées, déconfinement avec seulement quelques activités sur le campus comme l'accès aux bibliothèques et confinement total) pour se préparer à accueillir leurs futurs étudiants dans les meilleures conditions possibles.

"La vie étudiante est synonyme de brassages, de rencontres et d’activités, elle doit elle aussi faire l’objet d’une réflexion pour la rentrée", estime Philippe Vendrix, président de la commission de la vie de l'étudiant et des questions sociales à la CPU (conférence des présidents d’université). En présentiel ou à distance, le maintien d’un lien entre les nouveaux arrivants, les étudiants et le personnel universitaire sera indispensable pour débuter l’année du bon pied.

Lire aussi : Les trois scénarios de la rentrée en un coup d’œil

Un accueil adapté aux mesures sanitaires

Habituellement, la majorité des universités organisent des journées et parfois des semaines d’accueil dédiées aux nouveaux étudiants. Un moment festif pour s’intégrer et découvrir la vie universitaire. Mais cette année, l’accueil sera peut-être un peu différent : les visites de l’établissement se feront probablement en petits groupes et seront étalées dans le temps. Selon les conditions sanitaires, les universités envisagent également un accueil entièrement à distance pour permettre aux étudiants de "découvrir progressivement leur univers" mais de manière ludique sous la forme "Un jour, un défi, une action à faire", comme le précise une note de la CPU publiée le 26 juin.

Quant aux activités sportives et culturelles dont la programmation s’ouvre dès la rentrée, tout dépendra une fois de plus des consignes du gouvernement. Les SUAPS (services universitaires des activités physiques et sportives) prévoient une organisation hybride mêlant des cours en petits groupes en présentiel et des cours à distance en format vidéo. Une plateforme avait déjà permis de rassembler les différentes ressources des SUAPS en mars dernier. À l’inverse, les événements culturels restent toujours très difficiles à organiser. Comme pendant le confinement, les services culturels de l’université partageront leurs bons plans mais pour ce qui est des spectacles, des visites des musées et des rencontres avec les artistes, les actions semblent pour le moment encore compromises.

Lire aussi : Confinement : une vie étudiante à distance, c'est possible

Pas de journée d’intégration mais des associations étudiantes encore plus présentes

En dehors des cours, la rentrée est l’occasion de faire de nouvelles rencontres. Les associations étudiantes doivent vous permettre entre autres de tisser des liens, notamment en organisant les journées, soirées ou week-end d’intégration. "Cette année, la fête ne sera pas cautionnée : on ne peut pas réunir autant d’étudiants en même temps, c’est une trop grande prise de risques", tranche Philippe Vendrix.

Pour vous accompagner dans vos premiers pas en tant qu’étudiants, les associations continueront tout de même à jouer un rôle de premier plan. Elles pourront notamment se présenter à travers des forums dématérialisés "via des outils tels que Discord". La CPU insiste également pour que les associations organisent en présentiel ou à distance des animations et des actions sociales et solidaires (épiceries solidaires notamment) en faveur des étudiants. Le tutorat aura aussi toute sa place dès la rentrée : les nouveaux entrants pourront se faire parrainer par un étudiant plus avancé dans son cursus afin de répondre à toutes ses interrogations.

Vidéo : L'Agoraé de Caen, une épicerie plus solidaire que jamais pendant la crise sanitaire

Anticiper une éventuelle deuxième vague

Vous l’aurez compris, tout l’enjeu pour les universités sera de trouver le juste milieu pour vous accueillir convenablement tout en respectant les mesures sanitaires. Vous pourriez d’ailleurs être directement impliqués dans la mise en place et le respect de ces règles sur le campus. "Cela peut se faire par la création d’un panel d’étudiants sous forme de focus group", détaille la note de la CPU.

Les services de santé seront également renforcés. Les étudiants relais santé seront chargés de maintenir le lien à distance notamment avec les étudiants les plus fragiles. Ils veilleront aussi à la bonne organisation des événements festifs au sein du campus.

Les universités prévoient enfin d'améliorer leur coordination avec les CROUS pour vous permettre de bénéficier plus facilement et rapidement des aides sociales. En cas de deuxième vague, les établissements devront aussi faciliter l’accès au matériel numérique. Les discussions sont encore ouvertes avec le ministère de l’Enseignement supérieur pour vous "éviter de suivre les cours sur un téléphone".

Lire aussi :
Bacheliers 2020 : comment serez-vous accompagnés à l'université ?
Rentrée 2020 : les écoles de commerce renforcent leurs dispositifs pour mieux accueillir les nouveaux bacheliers
Rentrée 2020 : comment les écoles d'ingénieurs vont accueillir les nouveaux bacheliers ?
Etudes à l'étranger : privilégiez les mobilités en Europe pour la rentrée