Officier(ière) de police

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
1.800 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense, sécurité
Niveau d’études minimal Bac+3 (1)
Bac conseillé Toutes séries
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Solde nette hors prime 1.800 €

Les séries télévisées ont fait de lui un héros. L’officier de police (lieutenant, capitaine, puis commandant), bras droit du commissaire, est un homme de terrain. Responsable de la sécurité de tout un secteur, il mène, avec ses équipes, des enquêtes, des filatures et procède à des arrestations.

Certains officiers se concentrent sur la répression du trafic illicite de stupéfiants, d’autres sur la répression du banditisme ou sur le renseignement.

Ses compétences

Coordonner, diriger, enquêter.

Sa formation

Même si le concours est accessible à bac+3, plus de la moitié des candidats reçus possèdent un diplôme de niveau bac+4. Dans le cadre de l’égalité des chances, 15 à 20 candidats sont sélectionnés chaque année pour suivre une préparation au concours pendant 8 mois.

Une fois le concours réussi, la formation se déroule pendant 18 mois en alternance (temps de formation et stages) à l’ENSP (l’École nationale supérieure de la police de Cannes-Écluse) (77).

Les gardiens de la paix justifiant de 4 ans de service peuvent passer le concours interne.

(1) Hors période de formation.

 

Autres témoignages