1. Classement des villes étudiantes 2020-2021 : le podium de nos lecteurs
Classement des villes étudiantes 2020-2021 : le podium de nos lecteurs
Gheorghe Cerescu
Pauline Bluteau
Publié le 14.09.2020

Cette année encore, vous avez été nombreux à répondre à notre questionnaire pour élire votre ville étudiante coup de cœur. Dynamisme, qualité de vie, logement, ambiance… Selon vous, quels sont les points forts de votre ville ? Découvrez celles qui ont remporté toute votre adhésion en 2020.

À La Rochelle, 2e du classement général et 1re parmi les villes moyennes, les bars face au port et à la mer donnent aux étudiants

Les jeux sont faits ! Rappelez-vous, il y a quelques mois, nous vous avions mis à contribution pour donner votre avis sur la ville dans laquelle vous étudiez. Neuf critères ont été passés au crible : de la qualité de vie au logement, en passant par le réseau de transports, l’accès à la culture ou encore l’ambiance générale de votre ville. Une analyse qui vous permettait ensuite de répondre à la question fatidique de notre baromètre : recommanderiez-vous votre ville à un autre étudiant ?

Lire aussi : Découvrez notre classement 2020 des villes étudiantes

Sans faire durer le suspense plus longtemps, la ville qui a remporté tous vos suffrages est… Toulouse (31), suivie de (très) près par La Rochelle (17) et Rennes (35). Trois villes agréables à vivre selon vous, même si d’autres ne sont pas en reste.

RangVillesTaux de recommandationPoints forts
1 Toulouse 98,10% Dynamisme
2 La Rochelle 97,87% Agréable à vivre
3 Rennes 97,84% Agréable à vivre
4 Strasbourg  97,70% Agréable à vivre
5 Lyon 97,21% Dynamisme
6 Lille 97,14% Ambiance étudiante
7 Nantes 96,80% Dynamisme
8 Angers 96,40% Agréable à vivre
9 Clermont-Ferrand 96,07% Agréable à vivre
10 Tours 95,80% Agréable à vivre
11 Dijon 94,05% Agréable à vivre
12 Bordeaux 93,44% Agréable à vivre
13 Montpellier 93,20% Dynamisme
14 Grenoble 93,19% Ambiance étudiante
15 Chambéry 92,02% Agréable à vivre
16 Caen 90,71% Agréable à vivre
17 Troyes 90,54% Budget
18 Besançon 89,57% Agréable à vivre
19 Limoges 87,80% Budget
20 Nancy 87,64% Ambiance étudiante
21 Arras 87,39% Agréable à vivre
22 Poitiers 85,28% Budget
23 Aix-Marseille 84,70% Ambiance étudiante
24 Saint-Etienne 83,22% Budget
25 Amiens  83,00% Dynamisme
26 Rouen 82,82% Agréable à vivre
27 Le Havre 80,41% Budget
28 Brest  79,65% Budget
29 Reims 78,26% Budget
30 Metz  73,42% Agréable à vivre
31 Nice 72,58% Agréable à vivre
32 Paris 68,75% Dynamisme
33 Avignon 68,03% Culture
34 Mulhouse 65,22% Budget
35 Orléans 64,12% Budget
36 Douai-Lens 60,71% *Budget
37 Le Mans 51,94% *Budget
Nîmes -
Pau -
Perpignan -
Pointe-à-Pitre -
Saint-Denis-de-la-Réunion -
Toulon -
Valenciennes -
*Les points forts ont été calculés sur les bases des années 2018 et 2019 pour Douai-Lens et 2018 et 2020 pour Le Mans et non sur les trois années car les données étaient insuffisantes pour être prises en compte.
Sept villes n'ont pas obtenu de taux de recommandation en raison d'un nombre de répondants inférieur à 30.

Le cadre de vie : un critère décisif pour les étudiants

Le constat de cette enquête est sans appel : pas besoin d’être une métropole pour attirer les étudiants. Beaucoup d’entre vous ont mis en avant le cadre de vie de leur ville : les espaces verts de Besançon (25), les montagnes grenobloises (38), les plages du Havre (76), la proximité avec l’océan Atlantique, de Brest (29) à Bordeaux (33) ou encore, le soleil de la Côte d’Azur.

Mais ce n’est pas tout, en tant qu’étudiant, la convivialité et les festivités sont indispensables pour une ambiance garantie. Ce qui est a priori le cas à Marseille (13) comme l’explique une étudiante : "Marseille est la meilleure ville de France, de par son climat mais aussi car les gens y sont gentils, chaleureux, accueillants. La bonne humeur est de mise à Marseille et surtout il y a toujours quelque chose à faire. Tous les jours sont prétextes pour sortir." À Amiens (80), le quartier Saint-Leu a fait des adeptes et à Angers (49), c’est la place du Ralliement qui a su convaincre les fêtards.

D’autres accordent plus d’importance à la richesse culturelle et gastronomique de leur région. L’architecture, l’histoire et les monuments de Paris (75), Nancy (54) ou Rouen (76) ont su séduire leurs étudiants. Quant à Chambéry (73) et Lyon (69), leurs mets vous ont conquis. Au programme : "Tartiflette, raclette et croziflette toute l’année", assure une étudiante. Dijon (21) et Reims (51) gagnent des points grâce à leurs vignobles, à l’inverse de Lille (59) où c’est plutôt la bière qui semble être la boisson de prédilection.

Enfin, onze villes se distinguent car elles permettent aux étudiants de réaliser quelques économies. C’est le cas de Saint-Etienne (42), Limoges (87), Mulhouse (68) ou encore Orléans (45).

Lire aussi : Classement des villes étudiantes 2020-2021 : les étudiants ont la parole

Le top 3 des villes qui vous attirent le plus, selon leur taille

Parmi les métropoles (de plus de 40.000 étudiants) les plus recommandées : Toulouse, Rennes et Strasbourg (67). Les étudiants apprécient se rendre au bar toulousain "Chez Tonton" et louent une ville chaleureuse et ensoleillée. À Rennes, la célèbre rue de la soif n’est pas le seul avantage : "Peu importe d’où on vient, les Bretons savent nous accueillir !" Même constat à Strasbourg où la culture alsacienne bat son plein.

Côté grandes villes (entre 20.000 et 40.000 étudiants), Clermont-Ferrand (63), Tours (37) et Dijon sont les plus plébiscitées. La première pour le Puy de Dôme et les deux autres pour leur patrimoine.

Les villes de taille moyenne (de 8.000 à 20.000 étudiants) ont aussi des atouts indéniables. La Rochelle se classe d’ailleurs deuxième du classement des lecteursl et prend donc la tête du top 3 des villes moyennes. Le "cadre idyllique" fait gagner des points à la ville charentaise. Les bars face au port et à la mer "permettent d’allier études et cadre de vie agréable" et donnent "l’impression d’être en vacances toute l’année", estiment les étudiants. Sur le podium également, Chambéry et Troyes (10), deux villes à taille humaine "où l’on se sent rapidement chez soi même quand l’on vient d’ailleurs".

Méthodologie
Pour réaliser ce classement, l’Etudiant a mené un grand sondage. Du 31 mars au 30 juin 2020, les lecteurs ont pu évaluer leur ville selon neuf critères : le dynamisme, le budget, l’ambiance, la qualité de vie, le logement, la culture, les transports, la santé et le sport. Enfin, ils devaient indiquer s’ils recommandaient ou non leur ville.
Pour être au plus proche de la réalité, nous avons pris en compte les résultats obtenus sur les trois dernières années (2018, 2019 et 2020). Au total, 11.943 lecteurs ont répondu.
Sept villes n'ont pas obtenu de taux de recommandation en raison d’un manque de répondants (moins de 30 réponses). Ces résultats ne permettent pas de tirer de réelles conclusions.
Le taux de recommandation figure parmi les critères non classants de notre palmarès, les chiffres sont donc donnés à titre indicatif. Vous pouvez retrouver les résultats du baromètre directement sur le classement 2020–2021 dans la fiche de chaque ville.