1. BAFD : comment devenir directeur ?
Boîte à outils

BAFD : comment devenir directeur ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier BAFA : les qualités à avoir quand on est animateur Après le BAFA, que faire le 1er jour face aux enfants ? BAFA : existe-t-il des techniques de base de l’animation ? Métiers de l’animation : y a-t-il des jeux dangereux ? Peut-on être animateur sans le BAFA ? Après le BAFA, comment animer en accueil de loisirs ? Après le BAFA, comment animer en séjour de vacances ? Après le BAFA, comment animer en classes transplantées ? BAFA : comment s’adapter aux enfants ? BAFA : comment s’adapter aux ados ? BAFA : comment s’adapter aux tout-petits ? BAFA : comment s’adapter aux jeunes en difficulté sociale ? BAFA : comment s’adapter au handicap ? Sportif, j’hésite entre être animateur et éducateur sportif. Quelles sont les différences ? BAFA : quelles sont les erreurs de débutant à éviter quand on est animateur ? BAFD : comment devenir directeur ? BAFA : transmettre mon expérience, comment former les jeunes à l’animation ? Le BAFA aide-t-il à devenir enseignant ? BAFA : animateur, et si j’en faisais mon métier ? BAFA : les différents diplômes de l’animation

Vous avez votre BAFA, et vous vous lancez dans vos premiers jobs d’animateur. Comment appréhender les enfants ou ados que vous allez encadrer ? Que faut-il préparer ? Voici une série de conseils extraits du livre "BAFA, Mode d’emploi" d’Olivier Monod, publié aux éditions L’Étudiant.

Après quelques années d’expérience, si les animateurs décident de continuer dans ce secteur, la tentation de passer directeur afin de prendre plus de responsabilités et de gérer l’ensemble de la structure d’accueil est souvent grande (et légitime). Bien entendu, le directeur est mieux payé que ses animateurs, il peut gagner plus du double. Ce passage à la vitesse supérieure se fait par étapes et nécessite de passer un nouveau brevet, le BAFD (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur d'accueil collectifs de mineurs).

Commencer par être adjoint

En fonction de la taille des structures, l’adjoint peut être un stagiaire BAFD ou un animateur expérimenté. Occuper ce poste est une excellente manière de toucher du doigt le boulot du directeur, très différent de celui d’animateur.

C’est ce qu’à fait Claire, aujourd’hui stagiaire BAFD : "Le rôle de l’adjoint dépend vraiment du directeur. Certains délèguent beaucoup et d’autres pas du tout. Sur une colonie, je me suis retrouvée à tout faire (sauf la compta) ! J’ai recruté et évalué les animateurs, effectué les réservations auprès des prestataires, organisé le planning de la colonie et des animations… Une autre fois, je me suis retrouvée à la tête de la moitié d’une colonie de 90 personnes pendant que la directrice s’occupait de l’autre moitié. C’est à ce moment-là que tu te rends compte des qualités qu’il faut avoir pour être directeur. Il faut du recul et de la maturité face aux responsabilités physiques et légales. En fait, de mauvais animateurs peuvent faire d’excellents directeurs et vice versa. Il s’agit d’une fonction plus bureaucratique."

Passer le BAFD

Si cet avant-goût conforte l’animateur dans son choix de passer directeur, il est nécessaire de passer un nouveau brevet, le fameux BAFD. Cette formation se déroule en quatre étapes qui donneront lieu à la rédaction d’un bilan de formation qui sera étudié lors du passage devant un jury.


Déroulement de la formation

Calquées sur la formation BAFA, les étapes du BAFD reprennent le même schéma avec une alternance de stages pratiques et de stages théoriques. "La session de formation générale dure 9 jours et je l’ai faite en demi-pension, témoigne Claire. On a abordé des sujets théoriques comme le recrutement, l’alimentation, l’hygiène, la sécurité ou encore la comptabilité. Le but est également de prouver sa capacité à acquérir une vision pédagogique. Pour cela, on doit rédiger un projet pédagogique. Le mieux est de savoir où l’on fera son stage pratique (l’étape 2) afin de pouvoir penser un projet concret. Sinon, on est obligé de travailler sur une fiction… Personnellement, je vais effectuer cette deuxième étape bientôt. J’ai le droit de la passer en tant que directrice ou adjointe sur un séjour."
Après le stage pratique, le directeur stagiaire passe à nouveau un stage théorique dit de perfectionnement (au moins 6 jours). Comme l’appro du BAFA, cette étape permet de revenir sur des points théoriques à partir de l’expérience du stage pratique. Elle est donc particulièrement intéressante puisqu’il s’agit d’un temps pour réfléchir et analyser ce que l’on a fait et comment s’améliorer.
Enfin le candidat doit effectuer un dernier stage pratique en tant que directeur, cette fois (au moins 14 jours). Il devra ensuite mettre un point final à son bilan de formation, un rapport faisant le point sur sa formation. Comme pour le BAFA, chaque étape est sanctionnée par un avis favorable ou défavorable, et le dossier est transmis au jury qui attribue ou non le BAFD au candidat.

Les dérogations pour être directeur

Comme pour le BAFA, il existe des dérogations pour être directeur. Ainsi une formation d’enseignant permet automatiquement de se porter candidat à un poste de directeur en séjour de vacances ou en accueil de loisirs. Une possibilité dont n’a pas voulu profiter Claire, pourtant agrégée. "J’ai tout de même voulu passer le BAFD, pour profiter de la formation. Un jour, j’ai partagé des locaux avec une autre colonie au ski. J’ai vu des trucs affreux, c’était une catastrophe. Les gosses jouaient pieds nus dans la neige. Ils partaient au ski avec seulement un tee-shirt sous leur combinaison… Je me suis dit que je voulais être une bonne directrice et qu’il fallait donc que je suive la formation."


Obtenir son renouvellement d’autorisation d’exercer

Le BAFD est accordé pour une période de 5 ans. À l’issue de cette période, le directeur doit demander un RAE (renouvellement de son autorisation d’exercer). Pour l’obtenir, il suffit de "justifier avoir exercé au cours de ces 5 années, soit les fonctions de directeur ou d’adjoint de direction pendant une durée minimale de 28 jours, soit les fonctions de formateurs BAFA ou BAFD pendant une durée de 6 jours minimum." Sinon, il faudra repasser une session de perfectionnement (étape 3). Dans les faits, il existe un fort roulement chez les directeurs et la plupart d’entre eux ne demandent pas de renouvellement car, en moyenne, un directeur exerce pendant 2 ans et demi.