1. Les tests techniques
Boîte à outils

Les tests techniques

Envoyer cet article à un ami

Assistante, informaticien, comptable… pour certaines fonctions et dans les sociétés de travail temporaire, certaines tests techniques ou « métier » sont utilisés lors des recrutements.

Tester des compétences de base. Vous imaginez une agence d'intérim envoyant chez l’un de ces clients une secrétaire truffant ses courriers de fautes d'orthographe ? Peu de risque qu’on refasse appel à elle ! Pour se prémunir de telles mésaventures, les sociétés de travail temporaire font passer à chaque futur intérimaire des tests adaptés à leur métier. Selon les cas, ces outils d'évaluation mesureront le niveau de maîtrise de Word, Excel ou Powerpoint ou s'assureront de la connaissance du vocabulaire, des outils et des règles de sécurité propres à leur spécialité.

Vérifier la maîtrise des outils. Autre exemple, beaucoup de SSII font passer des QCM (questionnaires à choix multiple) à leurs futurs consultants, pour confirmer qu'ils sont des « pros » des langages Java, SQL ou J2EE. Ces tests peuvent durer jusqu'à une heure et interviennent généralement après un premier entretien qui permet de vérifier l'adéquation du candidat au poste et de s'assurer de sa motivation.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Les tests d'aptitude et de logique Les questionnaires de personnalité Les tests techniques Les mises en situation Les tests de langue Peut-on se préparer aux tests de sélection ? Fabrice Mykita, 25 ans, diplômé de Grenoble école de management, consultant chez Unilog Management