Par Etienne Gless, publié le 16 Octobre 2020
4 min

Même s'il est facultatif cette année en raison de la crise sanitaire, le stage de 3ème reste très "souhaitable". Confirmer une orientation, découvrir des métiers auxquels on ne pense pas... Ce stage peut même susciter des vocations. Témoignages et conseils.

"J’ai effectué mon stage de 3e dans une petite entreprise individuelle de travaux publics de Digne-les-Bains (04). Cela m’a tellement passionné que je me suis orienté très naturellement vers le bac pro travaux publics", se souvient Vincent, 22 ans, actuellement chef de chantier dans une entreprise de terrassement du groupe NGE. "J’aurais pu arrêter là et travailler tout de suite. Mais pour accéder à des postes d’encadrement, il me fallait poursuivre mes études jusqu’au BTS", confie le jeune professionnel.

Un stage utile pour s'orienter et trouver sa voie

Pour Vincent, comme pour de nombreux autres collégiens, le stage de 3e a servi de déclic pour les choix d’orientation. Le stage d’observation de 3e est obligatoire, sauf cette année en raison de la crise sanitaire où il a été rendu facultatif mais reste très "souhaitable", selon les mots du ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer. Ne le prenez donc pas comme une corvée, mais comme une chance ! Ce stage va vous faire découvrir un univers professionnel et différents métiers.

Vous ferez connaissance avec le monde du travail et partagerez le quotidien professionnel de personnes que vous allez observer pendant plusieurs jours. Vous intégrerez une équipe et observerez les relations entre les différents membres de la structure. Le stage va vous permettre de gagner en confiance dans un nouvel environnement. Le stage de 3e est une vraie première expérience professionnelle. Il va vous permettre de savoir si un métier, un secteur d’activités vous intéressent, vous aider à mûrir vos choix d’orientation et vous donner envie de suivre des études ambitieuses.

Lire aussi

Un révélateur de vocation

Pour certains jeunes, ce stage peut être carrément une révélation. "En 3e, j’ai fait mon stage d’observation dans un grand hôtel où je devais servir le petit déjeuner aux clients. J’ai adoré cette expérience et j’ai décidé de m’orienter vers les métiers de l’hôtellerie-restauration", confie Paul, apprenti en service en salle et commercialisation pour y préparer le bac pro commercialisation et service en restauration.

De son côté Mélissa, 20 ans, aide-soignante en Ehpad, a effectué son stage de 3ème dans un service de néonatalogie d’une clinique. "J'ai pu observer durant mon stage les métiers d'auxiliaire de puériculture et de sage-femme. Cela m'a énormément plu et conforté dans mon choix de m'orienter vers un métier du médical et du soin". À l'issue de la classe de 3e, la jeune femme s'engage alors dans la préparation du bac professionnel accompagnement, soins et services à la personne (bac pro ASSP).

"J'ai su que je serai coiffeur dès mon stage de 3e", confie aussi Johan, 17 ans, qui a effectué son stage dans un salon de coiffure du Maine-et-Loire et, qui, brevet en poche, s'est mis dans la foulée en quête d'un contrat d'apprentissage pour préparer son CAP coiffure dans un salon à Angers (49). Signe qu'il avait vraiment la vocation pour ce métier ? En 2019, Johan participait déjà aux Olympiades mondiales des métiers, les Worldskills, en Russie, à Kazan : il y a même décroché une médaille d'argent dans la catégorie junior (moins de 16 ans) !

Johan, 17 ans, médaillé d'argent des Olympiades des métiers en 2019.
Johan, 17 ans, médaillé d'argent des Olympiades des métiers en 2019. // © Etienne Gless

A la Une En immersion portrait collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !