Boîte à outils

BTS électrotechnique

BTS électrotechnique
BTS électrotechnique © Adobe Stock
Par l'Etudiant, publié le 25 avril 2022
1 min

Le BTS électrotechnique forme à l’étude, la mise en œuvre, l’utilisation et la maintenance des installations électriques "intelligentes", qui intègrent les technologies numériques, communicantes et les objets connectés au service des enjeux énergétiques. Pour vous aider dans votre choix d’orientation, l’Étudiant vous détaille les matières enseignées, les compétences attendues pour intégrer la formation, les métiers accessibles et les poursuites d’études possibles avec le BTS électronique.

Présentation du BTS électrotechnique

Le BTS se prépare en deux ans après le bac, en école ou en lycée sous statut scolaire (avec stage en entreprise) ou par l’apprentissage. Professionnalisant, ce diplôme national permet d’accéder au marché du travail, mais ouvre également les portes sur la poursuite d’études.

Le BTS électrotechnique apporte les compétences nécessaires pour exercer des activités de conception et d’études, d’analyse et de diagnostic, de conduite de projet/chantier, de réalisation, de mise en service et de maintenance d’installations électriques, depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations. La formation permet ainsi d’acquérir une expertise en matière d’énergie (sources, transfert, installations hydrauliques, mécanique des fluides, photométrie, énergie solaire…), de chaînes de mesure et de puissance, de normes, de réglementations, de communication…, mais aussi une polyvalence utile pour s’adapter aux évolutions technologiques liées aux enjeux sociétaux (évolution démographique, maintien à domicile, etc.), de performance énergétique, de transition numérique, de cyber-sécurité, de protection de l’environnement et de développement durable.

Débouchés : quels métiers exercer avec un BTS électrotechnique ?

Le titulaire du BTS électrotechnique intervient dans les secteurs d’activité de la production, des réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique, des réseaux de communication, des infrastructures (routières, ferroviaires, etc.) et des bâtiments "intelligents" (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie et des équipements électriques des véhicules (terre, air, mer)… En début de carrière, le diplômé occupe des postes de technicien d’études, technicien d’essais, technicien électronicien, automaticien, chargé de diagnostic énergétique, technicien de maintenance, technicien de service après-vente… Après quelques années d’expérience, il est possible d’évoluer vers des fonctions d’encadrement en tant que responsable maintenance, responsable travaux en électricité, responsable de chantier électricité, chef d’équipe…

Quel est le programme du BTS électrotechnique ?

Première année

Seconde année

Horaire hebdomadaire

Horaire hebdomadaire

Culture générale et expression

3h

3h

Langue vivante étrangère

2h

2h

Mathématique

3h30

3h30

Enseignement professionnel et généraux associés

22h30

22h30

Physique-chimie

8h

8h

STI (sciences et techniques industrielles)

10h

10h

STI en co-enseignement avec anglais

1h

1h

STI en co-enseignement avec mathématiques

0h30

0h30

Analyse, diagnostic

3h

3h

Accompagnement personnalisé

1h

1h

Total

32h

32h

À ces matières s’ajoutent un enseignement facultatif de 2 h hebdomadaires pour apprendre une autre langue vivante (en première comme en deuxième année) ainsi que 6 à 8 semaines de stage, à effectuer en une seule période.

Quels bacs ou spécialités privilégier pour intégrer un BTS électrotechnique ?

Le BTS électrotechnique accueille les titulaires d’un bac professionnel métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, d’un bac technologique STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ou d’un bac général avec spécialités scientifiques (sciences de l’ingénieur et mathématiques de préférence). Les inscriptions se font sur Parcoursup et la sélection s’effectue dans un premier temps sur dossier. Un entretien de motivation vient souvent compléter le processus pour appréhender le projet professionnel du candidat.

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BTS électrotechnique ?

Vous vous intéressez à l’efficacité énergétique, au développement des énergies renouvelables et l’environnement numérique ? Vous disposez de compétences scientifiques, d’une bonne expression écrite et orale, notamment en matière de communication technique ? Vous faites preuve d’organisation, d’autonomie mais vous êtes également à l’aise avec le travail en équipe ? Vous avez donc les qualités requises pour intégrer un BTS électrotechnique.

Études : que faire après un BTS électrotechnique ?

Avec un bon dossier, le titulaire du BTS électrotechnique peut poursuivre ses études en licence professionnelle (domotique ; maintenance des systèmes industriels, de production et d’énergie ; maîtrise de l’énergie, électricité, développement durable ; métiers de l’électricité et de l’énergie …), en licence électronique, énergie électrique, automatique ou en école d’ingénieurs, en passant éventuellement par une classe prépa ATS ingénierie industrielle.

Que deviennent les élèves à la fin de cette formation ?
France
6/10
en emploi
3/10
en formation
1/10
autres parcours
*Données issues du dispositif InserJeunes promotion 2022. En savoir plus sur ces indicateurs.
Nombre d'élèves ayant obtenu un emploi

Il s'agit du nombre d'élèves ayant trouvé un emploi 6 mois après leur dernière année dans cette formation.

Ce chiffre comprend les emplois privés et publics, mais uniquement salariés. Les auto-entrepreneurs sont comptabilisés dans les “autres parcours”.

Nombre d'élèves poursuivant leur formation

Cet indicateur comptabilise le nombre d'élèves inscrits dans une formation, qu'il s'agisse d'un autre niveau d'étude, d'un redoublement, d'une réorientation vers une nouvelle formation...

L'indicateur ne tient pas compte de la continuité dans un parcours de formation pour le moment.

Nombre d'élèves réalisant d'autres parcours

Il s'agit du nombre d'élèves qui ne sont ni en emploi, ni en formation. Ils peuvent être au chômage, en inactivité, indépendants, partis à l'étranger, en formation privée hors contrat.

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !