1. Comment choisir son cours de théâtre pour préparer le Conservatoire ?
Décryptage

Comment choisir son cours de théâtre pour préparer le Conservatoire ?

Envoyer cet article à un ami
Prendre des cours de théâtre dans une école comme le cours Florent à Paris est indispensable avant de présenter le concours d'entrée au CNSAD. // © Cécile Peltier
Prendre des cours de théâtre dans une école comme le cours Florent à Paris est indispensable avant de présenter le concours d'entrée au CNSAD. // © Cécile Peltier

Moins de 3 % des candidats parviennent à intégrer chaque année le Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Une sélection impitoyable pour les postulants, qui doivent suivre deux ans d’études au préalable avant de se présenter aux auditions. Conditions d’accès, conseils d’heureux élus… voici tout ce qu’il faut savoir pour mettre le maximum de chances de son côté, avec en exclusivité la liste des cours de théâtre qui préparent le mieux au concours.

En théorie, une simple attestation de formation théâtrale de 1 an est exigée par le Conservatoire national supérieur d’art dramatique au moment du concours. En réalité, les épreuves ayant lieu au printemps, les candidats auront passé 2 ans, voire 3, dans un cours de théâtre. D’où l’importance de bien choisir son cours. Encore faut-il réussir à y voir clair dans le foisonnement d’offres de formations !

Unique centre d’information sur le théâtre, le CNT (Centre national du théâtre) publie sur son site la liste des cours privés et des conservatoires agréés par le CNSAD. “Nous sélectionnons les cours qui offrent un contenu pédagogique de qualité, avec un nombre d’heures suffisant”, explique Naïma Benkhelifa, responsable du pôle métiers et formations au CNT.

Des cours municipaux de plus en plus sélectifs

Face à cette liste, comment procéder ? Vous serez sans doute intéressé par les conservatoires municipaux, dont certains proposent un enseignement de qualité pour un prix très compétitif, puisque le tarif varie selon les revenus (entre 60 et 600 € par an environ).

À Paris par exemple, les élèves y étudient 4 années réparties en 3 cycles : un cycle préparatoire (4 heures par semaine), un cycle d’approfondissement de 2 ans (8 à 10 heures par semaine) et un cycle de perfectionnement (12 heures par semaine). Ces 4 années mènent au Certificat d’études théâtrales (dit CET).

L’entrée, qui se fait sur audition, est de plus en plus sélective, surtout pour les conservatoires parisiens les plus cotés. Les inscriptions se font sur le site www.conservatoires.paris.fr du 6 juillet au 14 août 2015 dans la limite d’un choix de 3 conservatoires. Dès qu’un conservatoire enregistre 250 vœux, il clôture les inscriptions. Mieux vaut donc ne pas traîner. Après l’inscription en ligne, l’admission s’effectue à l’issue de 2 tours de sélection, en septembre. Le premier tour consiste en une scène dialoguée de 3 minutes, le second prend la forme d'un stage de 2 jours suivi d’un entretien.

Chaque conservatoire communique la liste des candidats admis le samedi 26 septembre par voie d’affichage. Le candidat reçu à plusieurs auditions devra choisir le conservatoire où il souhaite s’inscrire et déposer son dossier d’inscription auprès de l’établissement avant le jeudi 1er octobre, à défaut de quoi il sera considéré comme démissionnaire. Les cours des élèves admis débutent le lundi 5 octobre 2015.

Des cours privés qui attirent le gros des candidats

Côté privé, il existe de très nombreux cours de théâtre. Rien qu’en Île-de-France, le CNT en a recensé plus de 80 ! Chaque cours a sa particularité et ses méthodes, liées souvent à la personnalité de son fondateur.

Le cours Florent est de loin la plus grosse école de théâtre de France (1.500 élèves). Chaque année, cet établissement présente plus de 300 candidats au concours du Conservatoire. L’école propose un cursus en 3 ans. Comptez 4.000 € par an (et 340 € de frais d’inscription).

Bon à savoir, la “classe libre” est un cursus de 2 ans, accessible sur concours, dont l’enseignement est gratuit (les élèves ne paient que les frais d’inscription de 340 €). La classe libre compte une vingtaine d’élèves. Le comédien Francis Huster en a fait un temps une large publicité lorsqu’il la dirigeait.

“Nous avons la chance d’avoir des enseignants qui ont une grande expérience des concours, comme Jean-Pierre Garnier, qui enseigne depuis 20 ans au cours Florent, mais aussi Cyril Anrep et Christel Delattre”, souligne François-Xavier Hoffmann, directeur délégué chargé de la pédagogie au cours Florent. Les étudiants suivent un enseignement de base (9 heures par semaine), avec des cours de théâtre, de chant, de comédie musicale, des jeux en anglais, en allemand et des options (improvisation, travail vocal…) qui permettent d’avoir en moyenne 20 heures de cours par semaine.

“Dans ce métier, plus on a de cordes à son arc, mieux c’est”, conseille François-Xavier Hoffmann, qui ajoute toutefois : “Mais il ne faut pas non plus être dans la surconsommation, il faut aussi prendre le temps d’approfondir son jeu, de lire, de se cultiver. C’est un métier qui demande du travail, mais aussi de la patience, car ce que l’on recherche chez un comédien, c’est d’abord la personnalité qui se dégage.”

Autre école, autre pédagogie, le Studio d’Asnières. Les élèves sont recrutés à l’issue d’un test exigeant, ce cours ne comptant que 30 élèves la première année. La formation, qui dure 2 ans compte 25 heures de cours par semaine. Le CFA (centre de formation des apprentis) du Studio d’Asnières compte lui, entre 10 et 15 élèves par promotion, pour un cursus en 3 ans également. Deux exemples de cours réputés qui confirment qu’avant de tenter les concours, il faut longuement mais sûrement travailler son jeu… et le talent suivra !

Infos pratiques
• Inscriptions dans les Conservatoires de la ville de Paris : en ligne  sur le site de la Mairie de Paris.
• Informations sur les cours privés de théâtre auprès du Centre national du théâtre.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Conservatoire national supérieur d’art dramatique : les conditions d’accès Comment choisir son cours de théâtre pour préparer le Conservatoire ? Exclu - Quels cours de théâtre préparent le mieux au concours d'entrée du CNSAD ? S’inscrire en licence théâtre tout en préparant le concours du Conservatoire : indispensable ou pas ? Conseil de pro : “Choisissez des rôles qui vous correspondent” Zita, comédienne, ancienne élève du Conservatoire : “Il faut être très tenace”