Comment faire ses vœux dans les écoles du social sur Parcoursup ?

Par Elodie Auffray, publié le 08 Janvier 2021
4 min

Les formations du secteur social sont sélectives. Outre le dossier scolaire, la motivation et les qualités relationnelles sont essentielles pour ces métiers tournés vers l’humain.

Quatre diplômes d’État (DE) du secteur social sont accessibles via Parcoursup : assistant de service social, éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé et éducateur technique spécialisé. Ces formations, qui octroient le grade de licence, se déroulent en trois ans, dans des établissements privés associatifs sous contrat avec l’État.

Elles mêlent périodes d’enseignements à l’école et stages sur le terrain (12 à 15 mois). Les frais de scolarité sont variables, de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros, mais des bourses peuvent être accordées.

Lire aussi

Des vœux multiples

Sur Parcoursup, chaque DE compte comme un seul vœu, dit multiple. Chaque établissement demandé compte ensuite comme un sous-vœu. Le nombre de sous-vœux est illimité et n’est pas décompté dans le maximum de 20 autorisés.

Des attendus nationaux

Ils sont communs aux quatre diplômes. Il faut disposer de qualités humaines (empathie, bienveillance, écoute), être capable de gérer son stress et ses émotions face à des situations difficiles, s’intéresser aux questions sociales et éducatives, manifester de la curiosité pour l’engagement dans des projets collectifs, savoir s’organiser de façon autonome mais aussi travailler en équipe et, enfin, savoir s’exprimer à l’écrit et à l’oral.

Lire aussi

Une sélection d’abord sur dossier

La sélection est plus ou moins sévère selon le diplôme et l’établissement visés. Les formations étudient d’abord les dossiers : le niveau scolaire, mais surtout les appréciations des professeurs, le projet de formation motivé et les activités extrascolaires.

La grande majorité des écoles font aussi passer un entretien. C’est lui qui fera la différence : les jurys vérifieront que vous avez une connaissance minimum du métier, des problématiques sociales et des milieux d’intervention. Ils vous interrogeront sur votre projet professionnel et vos motivations, essentielles dans ce domaine : vous devrez les exposer de façon construite et développée.

Préparer son entretien

Faites le lien avec vos expériences : BAFA, engagement associatif, ménages dans un EHPAH… Même des petits jobs peuvent être significatifs. Allez à la rencontre de professionnels ou, même, faites de courts stages en terminale.

Sachez aussi que les expériences post-bac (service civique, année à l’étranger, licence en sociologie ou psychologie…) sont appréciées très positivement, comme un gage de maturité supplémentaire. Le jury s’assurera également que vous pouvez tenir le coup dans ce secteur, confronté aux difficultés humaines. Il peut arriver qu’un psychologue fasse partie du jury.

Lire aussi

Des alternatives possibles

D’autres formations du social sont présentes sur Parcoursup : BUT (ex-DUT) carrières sociales, BTS en économie sociale et familiale ou en service et prestation des secteurs sanitaire et social, ainsi qu’une poignée de DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques). Sachez enfin qu’il existe plusieurs diplômes d’État accessibles sans le bac, donc hors de Parcoursup mais sur concours, comme celui de moniteur-éducateur.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !