1. Supérieur
  2. PARCOURSUP - Inscriptions dans le supérieur
  3. Parcoursup : les attendus pour intégrer les formations du social
Boîte à outils

Parcoursup : les attendus pour intégrer les formations du social

Envoyer cet article à un ami
Les filières de formation en travail social préparent à l'accompagnement de personnes en situation de fragilité. // © Adobe Stock/InsideCreativeHouse
Les filières de formation en travail social préparent à l'accompagnement de personnes en situation de fragilité. // © Adobe Stock/InsideCreativeHouse

Si vous êtes tenté par les formations qui mènent aux métiers du travail social, c'est le moment de postuler sur Parcoursup. Pour vous guider dans votre choix, prenez le temps de vous renseigner sur les attendus de ces cursus.

Assistant social, éducateur spécialisé, gestionnaire dans les organisations de protection sociale… Si vous êtes tenté par les filières qui mènent à ces métiers, vous avez jusqu'au 12 mars 2020 pour postuler sur Parcoursup.

C'est donc le moment de vous pencher sur les attendus, nationaux et locaux, de ces formations. Ces compétences, publiées sur la plate-forme, doivent vous aider à y voir plus clair dans le profil recherché par les établissements. Voici ce que vous devez savoir avant de postuler dans les formations du domaine social.

Les attendus communs aux formations du social

Montrer un intérêt pour les questions sociales et une ouverture au monde est essentiel. Tout comme disposer de qualités humaines, d’empathie, de bienveillance et d’écoute. Pour œuvrer dans les métiers du travail social, des compétences relationnelles et la capacité à travailler en équipe sont aussi indispensables.

Quel que soit le métier visé, vous aurez des courriers et des rapports à rédiger. Et il faudra savoir trouver le ton juste avec les personnes aidées. La qualité de l'expression, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit, compte donc également.

Lire aussi : S'inscrire sur Parcoursup en dix étapes

Savoir gérer ses émotions pour gérer des personnes en situation de fragilité

Pour exercer la plupart des métiers du social, dont assistant de service social, éducateur, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur technique spécialisé, il faut décrocher un diplôme d'État (DE), délivré le plus fréquemment dans des écoles spécialisées.

Ces établissements sont en quête de candidats capables de montrer une capacité à gérer leurs émotions et leurs stress face à des situations humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi.

Car, comme le rappellent les attendus, les filières de formation en travail social vous préparent à l'accompagnement socio-éducatif et psychologique d'usagers en situation de fragilité (enfants, personnes en situation de handicap ou présentant un traumatisme…).

Il est donc important pour les formations que vous manifestiez de la curiosité et de l'intérêt pour l'engagement et la prise de responsabilités dans des projets collectifs. Autonomie, organisation et travail d'équipe sont des qualités à ne pas négliger.

Lire aussi : Quelles études pour travailler dans le social ?

Carrières du social : avoir l'esprit critique et le sens de l’initiative

Vous pouvez aussi opter pour un DUT (diplôme universitaire de technologie) carrières sociales qui vous mènera à l'animation sociale et socioprofessionnelle, l'animation sociale et socioculturelle, l'assistance sociale, l'éducation spécialisée, la gestion urbaine et le service à la personne.

De manière générale, vous devrez connaître le champ professionnel visé, être capable de vous engager et détenir un bon niveau de culture générale.

Il faudra également savoir décliner sous forme pratique les concepts abordés de façon théorique. Outre les qualités humaines requises, vous devez être doté d'un esprit critique, avoir le sens de l’initiative, de l’ouverture et de la créativité dans les projets portés dans la formation.

Lire aussi : Quelles sont les perspectives d'emploi dans le social ?

Dans l'administratif, se mettre "au service de la relation à l'usager"

Si vous êtes intéressé par les métiers de gestionnaire dans les organisations de protection sociale, chef de secteur pour l'aide à domicile, coordinateur de secrétariat des établissements médicaux, etc., optez pour un BTS SP3S (brevet de technicien supérieur services et prestations des secteurs sanitaire et social).

Vous devez être intéressé par la prise en charge administrative des usagers du secteur sanitaire et social. Il faut également disposer de compétences scientifiques et techniques propres au secteur sanitaire et social ou au secteur de la gestion des ressources humaines.

Des compétences relationnelles et d'argumentation "au service de la relation à l'usager", sont requises. Tout comme la capacité d'adopter des comportements et des codes professionnels.

N'hésitez pas à vous pencher aussi sur les attendus locaux, spécifiques à chaque cursus et les critères généraux d’examen des vœux qui sont en ligne sur la plate-forme Parcoursup. Accrochez vous !

Lire aussi : Parcoursup : comment vous inscrire dans une école du social ou du paramédical ?

En raison de l’épidémie de coronavirus, les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur ont annoncé l’annulation de tous les concours des formations post-bac. Les écoles prendront uniquement en compte votre dossier sur Parcoursup. Renseignez-vous tout de même auprès des formations auxquelles vous avez postulé pour connaitre les modalités exactes de sélection.