1. Entretien d'embauche : les expressions à éviter
Boîte à outils

Entretien d'embauche : les expressions à éviter

Envoyer cet article à un ami
Se préparer à cadrer son niveau de langage avant un entretien d'embauche est un effort qui peut se révéler payant. // © plainpicture-Hero Images
Se préparer à cadrer son niveau de langage avant un entretien d'embauche est un effort qui peut se révéler payant. // © plainpicture-Hero Images

Le vocabulaire que vous employez en entretien en dit long sur vous. Le recruteur y sera particulièrement attentif surtout si vous convoitez un poste où l’expression orale est importante. Voici quelques réflexes à adopter, selon Projet Voltaire, partenaire de l'Etudiant.

Au quotidien, utiliser un mot pour un autre ou avoir une expression maladroite peut encore passer… mais quand il s'agit de faire mouche face à un futur employeur, ou même devant un jury d'examen, ça peut bêtement ruiner votre candidature.

1. Ne dites pas "à la base"

Vous détaillez votre parcours ? Préférez "d’abord", "dans un premier temps", "au commencement". Exemple : "J’ai d’abord travaillé…" et non "à la base, j’ai travaillé…". De même, ne dites pas "au final", dites "finalement" !

2. Ne dites pas "candidater"

Il ne vous viendrait pas à l’esprit de parler d’"avocater" pour un avocat ou de "lauréater" pour un lauréat, n’est-ce pas ? Ainsi, vous postulez (à) un emploi, vous êtes candidat à une fonction, vous posez votre candidature pour un poste, etc.

3. Ne dites pas "amener"

Non, vous n’avez pas "amené" votre CV, vous l’avez apporté ! On apporte des "non-animés", autrement dit des choses concrètes (apporter des fruits) ou abstraites (apporter de l’aide), mais on amène des "animés" (êtres humains et animaux).

Lire aussi : Recherche d'emploi : le top 5 des fautes qui vous nuisent en entretien

4. Ne dites pas "sur Paris"

Pour indiquer un lieu, c’est la préposition "à" qui convient (travailler à Paris, aller à Lyon…). Pour désigner une zone géographique plus étendue, d’autres prépositions sont à votre disposition : en banlieue parisienne, dans la région lyonnaise, etc.

5. Ne dites pas "j’ai été"

Aux temps composés, on a tendance à employer être au lieu d’aller, ce qui relève du langage familier. Quand il y a une notion de mouvement, dites "je suis allé" et non "j’ai été". Exemple : "J’aime beaucoup voyager, je suis allé trois fois en Amérique du Sud…"

En partenariat avec le Projet Voltaire

Découvrez les travaux de recherche sur les recruteurs et l'orthographe.

Pour aller plus loin : S'habiller pour un entretien d'embauche : y a-t-il un dress code ? / Un entretien d'embauche comme si vous y étiez : comment parler du salaire ? / Entretien d'embauche : zoom sur l'arsenal de questions des recruteurs / Entretien d'embauche : le jour J, soyez prêt !