Laurent Bernaille, Ingénieur Middelware : de la recherche universitaire au monde de la finance

publié le 16 Mars 2010
2 min
laurent bernaille D2SIEmployeur : D2-SI
Parcours : Thèse en Réseaux à l’Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (2007) et INT (2001)

Mes premiers pas dans la vie active


Mon diplôme de l’INT en poche, je suis parti aux Etats-Unis faire un stage en e-business. Cette expérience d’un an et demi fut intéressante mais, déçu par le niveau de technicité, j’ai choisi de rentrer en France pour effectuer une thèse. Faire un détour par l’université s’est révélé très enrichissant, à la fois sur le plan intellectuel et sur le plan humain puisque j’ai eu l’occasion de donner des cours. Toutefois, j’ai renoncé à poursuivre dans une carrière universitaire à cause du décalage entre les sujets de recherche et les problématiques réelles.

Ainsi, j’ai rencontré D2SI en 2007 qui a su apprécier mon parcours atypique et m’a rapidement proposé des missions captivantes sur le domaine que je couvrais.

Mon travail au quotidien


J’ai commencé avec une mission en Infrastructure pour la finance de marché à la Société Générale et je travaille aujourd’hui dans l’équipe Middleware. Nous sommes chargés d’administrer une plateforme middleware et fournissons l’infrastructure d’interconnexion applicative aux applications. Pour ma part j’interviens principalement sur la partie architecture, mesure et évolution de la plateforme. J’estime que ma thèse est un avantage au quotidien car grâce à elle je possède de meilleures méthodes pour aborder et traiter les problèmes.

En plus d’un bon bagage technique, il faut être curieux et savoir faire preuve d’adaptabilité pour occuper ce type de poste et apprendre rapidement les problématiques liées à chaque middleware.

Les attraits et les contraintes


Les infrastructures sont fortement chargées, du fait des applications utilisées dans les banques, et génèrent des problématiques intéressantes nécessitant un véritable travail d’investigation et d’analyse. Cela nous permet d’être en relations étroites avec les applications, donc avec les développeurs, les architectes et les supports applicatifs, mais aussi avec les autres équipes Infrastructure, en particulier le Réseau et le Système.

La contrepartie est une forte pression émanant des clients (banque de financement), qui implique des astreintes parfois contraignantes.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !