Antoine de Riedmatten, Deloitte : Rien ne vaut les bons vieux CV et lettres de motivation

Par Séverine Tavennec, publié le 03 Juillet 2009
2 min

CV vidéo, blogs, recours aux agences de coaching, de relooking… : pour décrocher un premier job, les jeunes diplômés sont prêts à tout et rivalisent d’imagination et de créativité.

Les jeunes diplômés ne reculent donc devant rien pour espérer obtenir les faveurs d’un recruteur potentiel. Antoine de Riedmatten, associé responsable du recrutement et de la formation chez Deloitte, nous donne son avis sur ces nouveaux outils.

"Dans l’audit, il y a évidemment des codes vestimentaires. Je peux donc comprendre qu’un jeune diplômé qui n’a porté que des tenues décontractées durant ses études et qui souhaite intégrer notamment ce secteur, ait besoin de conseils pour s’habiller. Si le recours à une agence de relooking l’aide à être lui-même, à prendre confiance en lui et donc à montrer toute l’étendue de sa palette, pourquoi pas ? Par contre, s’il devient, avec ce nouveau look, quelqu’un d’autre et qu’il n’est pas à l’aise dans son costume, cela va le desservir. Pour les agences de coaching, je suis moins convaincu. Les jeunes diplômés sont « trop bien » entraînés, ils ont des réponses toutes faites et cela manque vraiment de sincérité. Quant au CV vidéo, cet outil n’est pas adapté à notre métier. Je comprends plus l’intérêt de cette technique pour des secteurs comme la communication, l’audiovisuel… En ce qui me concerne, rien ne vaut les bons vieux CV et lettres de motivation. Toujours est-il que le CV vidéo est à manier avec précaution et qu’il faut faire très attention à sa diffusion. Nous regardons tout ce qui se passe sur Internet et quand certains CV vidéos totalement caricaturaux se retrouvent sur Youtube, cela agace les recruteurs." 

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !