1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Le marché de l’Informatique et des Télécommunications : quel passé? quel avenir ?
Boîte à outils

Le marché de l’Informatique et des Télécommunications : quel passé? quel avenir ?

Envoyer cet article à un ami
Fin 2008, les medias présentaient un secteur IT faiblement impacté par le ralentissement économique et capable de maintenir ses prévisions de recrutement. Pourtant, on a pu observer une inquiétude croissante dans les mois suivant et en mars 2009 un ingénieur sur cinq affirmait craindre pour son emploi dans l’informatique. Les SSII, souvent en position d’attente faute de visibilité, ont poursuivi leurs recrutements en demeurant toutefois prudentes car les clients baissaient les prix et allongeaient les délais – face au contexte économique difficile, ces derniers étaient contraints de limiter l’emploi des prestataires.

Une situation globale favorable


Avec un taux net d’emploi proche de 90%, un délai de recherche d’emploi très court, des contrats et des statuts pérennes, les jeunes ingénieurs s’en sortent particulièrement bien, au regard d’autres disciplines. D’ailleurs, plus d’un stagiaire sur trois et 40% des apprentis se sont vus proposer un contrat durable par l’entreprise qui les accueillait.

Les SSII font partie des secteurs recrutant le plus de jeunes diplômés. Trois ingénieurs débutants sur dix (toutes spécialités confondues) ont trouvé leur premier emploi dans une société de services. A l’inverse, la banque a choisi de concentrer ses recrutements sur les profils confirmés.

La médiane du salaire brut annuel (primes et indemnités diverses incluses) des ingénieurs débutants s’élevait à 33.440€ en 2008 contre 32.241€ l’année précédente. Malgré un contexte économique difficile, on note avec surprise une marge de progression pour les moins de 35 ans, tandis que dans les autres classes d’âge, les médianes 2008 sont inférieures aux médianes 2007. L’écart se creuse entre les hommes et les femmes car les salaires des jeunes diplômées restent plus faibles, et ces dernières connaissent des conditions d’insertion plus difficiles.

Pour aller plus loin : Ma vie d’étudiant en école d'ingénieurs : Greg, de la Martinique à Télécom Saint-Étienne / Travailler dans le numérique : ces filles qui font des métiers de geeks / Nouvelles écoles de l’Internet : la bonne stratégie pour travailler dans le Web ?

Sommaire du dossier
L’ingénieur manager Petite SSII ou grand groupe ?