E-réputation : comment supprimer ses traces numériques

Par Marie-Anne Noury, publié le 25 Novembre 2011
3 min

Comment maîtriser son image sur les moteurs de recherche ? Développer son réseau professionnel sur LinkedIn et Viadeo ? Effacer les traces numériques compromettantes ? Dans leur ouvrage "Bien gérer sa réputation sur Internet", 3 jeunes diplômés de Télécom Ecole de Management livrent un mode d’emploi de l'e-réputation personnelle. Extraits et interview.

Le Web a une mémoire. Et il nous le rappelle à chaque fois qu’on tape notre nom dans les moteurs de recherche. Comment et peut-on maîtriser ce qu’il dit de nous ? Les conseils de Nabila Moumen, co-auteure de l’ouvrage "Bien gérer sa réputation sur Internet", consultante digitale et blogueuse.


Nabila MoumenQu’appelle-on appelle les "traces numériques" ?

C’est l’ensemble les données qui nous concernent sur Internet, et qui constituent notre identité numérique. Ça va des informations qu’on publie sur les blogs et les réseaux sociaux (statuts, commentaires, photos) à notre historique de navigation sur Google. Pour mesurer notre e-réputation, le plus simple est de googliser notre nom. À partir de là, on peut tenter de supprimer les traces qui ne nous conviennent pas.


Comment supprimer un contenu compromettant ?

Sur Internet, il est beaucoup plus facile de créer du contenu que d’en supprimer. Quand la suppression des informations est impossible, par exemple sur un site de rencontre, il y a une astuce qui consiste à repousser les pages qu’on veut voit disparaître, en créant du nouveau contenu. Pour ça, il suffit de s’inscrire sur des sites comme Viadeo, LinkedIn ou encore Doyoubuzz. Les URL des pages vont contenir notre prénom et notre nom, et donc apparaître dans les premiers résultats. Ainsi, on maîtrise totalement les informations qu’on souhaite mettre en valeur.

Sur Facebook, si on est "tagué" sur une photo qui ne nous présente pas sous notre meilleur jour, on peut se "détaguer", mais la photo reste visible dans l’album. Si on veut que la photo soit supprimée, je recommande d’envoyer un e-mail au contact pour lui demander gentiment de l’enlever. Mais le premier conseil à suivre est de ne pas se laisser photographier dans des postures gênantes !


Comment surfer sur Internet sans laisser de traces compromettantes ?

Le plus efficace est d’utiliser un pseudo, sur Facebook par exemple, et de se créer une adresse e-mail spécifique pour tout ce qu’on ne veut pas voir ressortir. Pour s’inscrire sur le site d’un parti politique ou sur un site de rencontre, par exemple.


Dans quel cas faire appel à une agence de nettoyage numérique ?

Pour les particuliers, faire appel aux services de ces agences coûte 10 à 70 € par mois, pour un résultat sous 6 mois environ. Je ne le conseille pas forcément, sauf si on n’arrive pas à nettoyer soi-même les traces gênantes. Il ne faut pas s’attendre à des miracles. Les agences de nettoyage numériques tentent de supprimer le contenu embarrassant, et, quand c’est impossible, elles le repoussent à la 2e ou 3e page de Google, en créant du nouveau contenu. Rien qu’on ne puisse déjà essayer de faire soi-même !



"Bien gérer sa réputation sur Internet" (éditions Dunod, 16,90 €) d'Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen.

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !