1. Réseaux sociaux et recherche du premier emploi
Boîte à outils

Réseaux sociaux et recherche du premier emploi

Envoyer cet article à un ami

Les étudiants sont peu sensibles à la communication RH déployée par les entreprises sur les réseaux sociaux. Tel est le résultat d’une étude menée par le site d’emploi Job Teaser auprès d’un échantillon de 1500 étudiants et jeunes diplômés.

Facebook : de la vie privée d’abord


Si 95 % des étudiants interrogés ont un compte Facebook, seuls 24 % d’entre eux y ont recours pour leur orientation professionnelle, 10 % ont déjà cliqué sur une pub Facebook liée à l’emploi et ils ne sont que 2 % à y avoir trouvé des offres d’emplois. Les entreprises ont pourtant de plus en plus investi dans les réseaux sociaux : 38 % d’entre elles ont une page Facebook et 10 % déclarent avoir contacté des jeunes diplômés par ce biais. Pourquoi ce décalage ? Parce que les trois quart des étudiants interrogés ne voient pas d’intérêt à suivre une page entreprises et/ou préfèrent avoir un usage privé de FB.

Le souci de soigner sa e-réputation


Par ailleurs, si l’usage Twitter reste très minoritaire (16% des étudiants ont un compte), les réseaux professionnels tels que Viadeo et Linkedin sont utilisés par plus de la moitié des étudiants et jeunes diplômés. Leur principale motivation : soigner sa e-réputation. Ainsi sept étudiants sur dix inscrits sur ces deux réseaux sociaux ont leur profil à jour. Quant aux attentes, les étudiants interrogés pour cette étude souhaitent des contenus concrets, c'est-à-dire des offres d’emplois et de stages. 

Sommaire du dossier
Réseaux sociaux : peuvent-ils vraiment vous aider à trouver un emploi ?