1. Après un BAFA, contacter directement les organisateurs
Boîte à outils

Après un BAFA, contacter directement les organisateurs

Envoyer cet article à un ami

BAFA en poche, voici le jeune animateur lancé dans le bain de la recherche d’emploi. Si peu de titulaires du BAFA restent sur le carreau, il faut toutefois savoir où chercher et comment se vendre face à la concurrence.

"Nous ne recrutons sur Planetanim qu’en dernier recours, explique un organisateur de séjours de vacances. Nous avons en général suffisamment de personnes qui postulent directement sur le site de l’association." OK, mais comment trouver tous ces acteurs ?

Définir ce qu’on cherche. Première étape : savoir où l’on veut animer. L’animation comporte différents secteurs et s’adresse à différents publics. Plus la recherche sera affinée en fonction de ces critères, plus elle sera efficace.

Les organismes de formation. La plupart des organismes de formation, qu’ils aient une habilitation nationale ou régionale, gèrent également des centres d’accueil et des séjours de loisirs. Leur liste se trouve sur le site jeunes.gouv.fr/bafa-bafd. Un onglet "Emplois", présent sur le site Internet de chaque organisme, permet de faciliter grandement la recherche du jeune animateur. Ne jamais hésiter à se déplacer ou à passer un petit coup de fil afin de montrer sa motivation et de forcer sa chance.

Les mairies. Les mairies sont parmi les premiers employeurs d’animateurs à l’année. Les accueils de loisirs – ou centres aérés – et l’accueil avant et après les cours en classes élémentaires sont gérés par la municipalité. Celle-ci privilégiera systématiquement les animateurs habitant sur place ou dans les communes avoisinantes. Un petit tour des mairies du canton peut donc se révéler très vite fructueux.

Trouver les associations spécialisées. Il existe trois manières de trouver les associations organisant des colonies de vacances. L’une a déjà été traitée plus haut, il s’agit simplement de demander à ses proches. L’autre est tout aussi intuitive, il suffit d’effectuer une bonne recherche sur Internet. Comment toujours, plus la recherche est précise, plus elle a de chances d’aboutir.

Dernière petite technique toute simple : aller sur les sites généralistes cités plus haut, noter le nom des associations et les démarcher directement. Globalement, les professionnels de l’animation sont obligés d’avoir une bonne présence sur le Net afin d’attirer de nouveaux enfants. Il est donc assez aisé de les trouver. Même des requêtes comme "colonie de vacances" ou "centre accueil animation" donnent des résultats très satisfaisants.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Travailler après son BAFA : comment utiliser Internet Après un BAFA, contacter directement les organisateurs Travailler avec le BAFA : soigner la première approche Travailler avec le BAFA : passer l’entretien