Le candidat idéal selon les recruteurs en droit : "Du courage et du tempérament"

Par Olivier Van Caemerbeke, publié le 15 Octobre 2014
2 min

Thomas Dupont est avocat collaborateur chez King & Wood Mallesons SJ Berwin depuis 2007, spécialisé dans les opérations de fusions-acquisitions et de capital-investissement. Diplômé de Paris 2 – Panthéon-Assas, il est titulaire d'un DEA en droit des affaires (2004), d'un DESS en droit ­bancaire et financier (2005), et d’un LL.M. du King’s College London (2007).

Nous recherchons chez un candidat une formation universitaire de haut niveau et qu'il ait déjà eu l'opportunité de la mettre en pratique. Mais ce seul critère n'est pas suffisant. Les jeunes que nous recrutons doivent être motivés, volontaristes et dotés d'une capacité de réflexion et de réaction. Nous prêtons aussi une attention toute particulière au caractère des collaborateurs que nous envisageons de recruter. Car leur tempérament doit pouvoir se marier avec ceux, souvent "forts", des membres de notre équipe.

À bras-le-corps

Nous travaillons sur des dossiers d'une durée relativement courte (trois à six mois) pour lesquels nous montons des task forces de trois personnes, dont le jeune recruté fait pleinement partie. À ce titre, nous attendons qu'il prenne le dossier à bras-le-corps, qu'il remplisse les ­tâches qui lui sont dévolues (rédaction, gestion de certains aspects du dossier) et, autant que possible, qu'il allège le "fardeau" du reste de l'équipe. Dès lors qu'il est capable et volontaire, il n'y a pas de limite aux missions qui lui sont confiées. Nous aimons cultiver l'esprit d'équipe qui règne chez nous, cela passe par le souhait de faire progresser ses collègues dans l'intérêt de tous, et ce, quel que soit le niveau d'ancienneté !

Les yeux ouverts, la mâchoire serrée !

La plupart de nos collaborateurs ont commencé comme stagiaires chez nous. Si ces "anciens" sont toujours à nos côtés, c'est bien qu'ils ont trouvé ici l'opportunité de progresser tant du point de vue du savoir-faire que des responsabilités. Je conseille aux jeunes qui s'apprêtent à se lancer dans la vie active d'ouvrir grand leurs yeux, de tendre l'oreille, d'absorber tout le savoir-faire qui passe à leur portée... et de serrer les dents ! Ces années d'apprentissage sont extrêmement enrichissantes sur les plans personnel et professionnel, mais il faut s'en donner les moyens.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !