Quels genres de job d’été vous attendent à Londres ?

publié le 25 May 2010
3 min

Et si Londres était une bonne destination cet été… pour effectuer un petit boulot ? A condition de partir au moins 2 mois, d’être débrouillard et de faire la différence avec les centaines de jeunes étrangers qui débarquent dans la capitale britannique, l’expérience peut venir enrichir votre CV.

Etre "fluent" en anglais vous aidera à décrocher un job intéressant, mais un faible niveau ne doit pas vous empêcher de démarcher. Les principales opportunités se trouvent dans l’hôtellerie-restauration (50% des offres du Centre Charles Péguy par exemple), le tourisme, les gardes d’enfants "au pair", voire l’animation dans des parcs d’attraction à la périphérie de Londres.

Ne vous inquiétez pas si vous ne signez pas de contrat de travail, ceux-ci ne sont obligatoires qu’à partir de 13 semaines. Comme l’indique le site du Centre Charles Péguy : "Le contrat de travail oral est tout à fait légal. Vous êtes déclaré et donc ne travaillez pas au noir. Assurez vous de bien énoncer avec l’employeur toutes les conditions du contrat : la durée de la période d’essai ("probation periode"), la durée du préavis ("notice"), le montant de la rémunération, la façon dont vous serez payé (au mois/à la semaine, en liquide/par virement, à l’heure/ "à la mission")…"

Votre employeur peut vous fournir une attestation de travail, preuve de votre activité, qui peut vous servir pour vos démarches administratives (logement, compte en banque….).
 

Et pourquoi pas un job ailleurs qu’à Londres ? 
Londres, ses clubs, ses musées, ses pubs, son shopping et ses petites Anglaises… la capitale britannique fait rêver bien des jeunes. Mais compte-tenu de sa forte concentration en résidents français, mais aussi espagnols, allemands… il n’est pas sûr que ce soit le meilleur – en tous cas pas l’unique - endroit pour améliorer son anglais. "Manchester, Birmingham, Bristol, Liverpool, Glasgow.... sont aussi des villes très dynamiques », insiste Catherine Le Yaouanc, directrice de la Chambre de commerce franco-britannique. « Les étudiants sont vraiment en immersion dans le mode de vie anglais et y font de rapides progrès linguistiques." Autre région à envisager : la Cornouaille et le sud-ouest de l’Angleterre. "La région de Brighton offre pas mal de jobs d’été dans l’industrie touristique tout en se situant à 2 heures de train de Londres, ce qui permet d’y passer le week-end", observe Dominique Girerd, directeur du Club Teli. Il cite également la région des lacs, dans le centre-ouest du Royaume-Uni, également très riche en opportunité de jobs d’été.

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !