Un étudiant partage son quotidien en prépa scientifique sur YouTube

Par Clément Rocher, publié le 13 May 2020
5 min

VOUS FAITES L'ACTU. Depuis trois ans, un étudiant de Lyon partage son expérience en classe préparatoire scientifique sur sa chaîne YouTube. Rencontre avec Aymeric, un jeune homme qui ne cache pas sa passion pour ses études supérieures.

Depuis 2017, Aymeric s'est lancé dans la réalisation de vidéos sur la plateforme de vidéos en ligne YouTube. Face caméra, le jeune homme a élaboré un véritable journal de bord en partageant son quotidien en classe préparatoire scientifique. Sa chaîne, Aymeric l'Etudiant, rassemble actuellement près de 21.000 abonnés.

Lire aussi

Il se lance sur YouTube la veille de sa rentrée en prépa

Aymeric est actuellement étudiant en prépa PC au Pôle Supérieur du lycée Assomption Bellevue de Lyon (69). "J'ai créé cette chaîne la veille de ma rentrée en classe préparatoire. J'ai tourné ma première vidéo sans aucune ambition, avec mon téléphone. Je ne fais aucun montage. Limite, j'invente le sujet 10 minutes avant."

Sur sa chaîne, on retrouve le plus souvent du contenu qui permet de découvrir à quoi ressemble une classe préparatoire, mais il arrive à Aymeric de réaliser des vidéos en lien avec l'actualité du moment. "Ce sont des vidéos qui apparaissent peu fréquemment, comme des petits coups de gueule."

Lire aussi

"La classe préparatoire n'est pas une fin en soi"

Avec des parents tous les deux ingénieurs dans l'aéronautique, le choix d'une classe préparatoire scientifique était évident pour Aymeric. Même si le jeune homme préfère suivre des études dans l'ingénierie aérospatiale. "La classe préparatoire n'est pas une fin en soi. C'est bien de se mesurer aux élèves de France, mais il faut savoir où on veut aller." L'année dernière, l'étudiant a pris la décision de redoubler pour atteindre ses objectifs.

Au lycée, le jeune élève cochait toutes les cases pour poursuivre des études scientifiques après la classe de terminale. Aymeric avait choisi de prendre la spécialité mathématiques et l'option sciences de l'ingénieur. "On était un peu les geeks du lycée", plaisante l'étudiant.

Suivre ces disciplines lui a permis d'acquérir des connaissances supplémentaires, mais l'étudiant concède qu'il s'est retrouvé rapidement au même niveau que ceux de sa classe qui n'avaient pas choisi ces spécialités.

Lire aussi

"Maintenant, le but est de travailler un maximum"

Très satisfait d'avoir pu "faire des choses rigoureuses" pendant sa prépa, Aymeric finalise actuellement sa préparation au concours CCINP dans le but de rejoindre à la rentrée l'école d'ingénieurs ISAE-ENSMA, près de Poitiers (86). L'étudiant s'est rapidement adapté au nouveau rythme imposé par la période de confinement. Avec l'accord de ses enseignants, le jeune étudiant a fait le choix de réviser ses cours en autonomie. Seule contrainte : envoyer chaque jour un mail qui récapitule l'organisation de ses révisions.

Le jeune homme est néanmoins revenu sur ses positions il y a quelques jours et a préféré suivre de nouveau les cours à distance afin de retrouver un cadre. "Maintenant, le but est de travailler un maximum et de donner le meilleur de moi-même. Et à la fin je serai content de ce que j'ai fait dans tous les cas."

Certains abonnés s'interrogent sur le futur de sa chaîne Youtube. "Je ne sais pas trop moi-même. Je pense continuer à parler de la classe préparatoire, c'est un sujet qui me passionne. J'aimerais bien petit à petit dévier vers des sujets d'actualité, pas à la manière d'un journaliste mais plutôt à la manière d'un influenceur qui va donner son avis et le défendre avec des arguments, puis débattre avec des gens qui pensent différemment."

Lire aussi

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une vous faites l'actu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !