Quels métiers et quels salaires après des études de STAPS

Par Etienne Gless, publié le 21 Janvier 2021
6 min

INFOGRAPHIE. Entraîneur, coach sportif, professeur des écoles, enseignant en activité physique adaptée… Découvrez le large éventail des débouchés professionnels après des études de STAPS à l’université. 

Avec près de 60.000 étudiants chaque année, les sciences des activités physiques et sportives (STAPS) sont une filière de formation à l'université très demandée, et même en tension. Mais au fait, à quels métiers prépare cette voie de formation ? Quels sont les débouchés professionnels pour les diplômés d'une licence ou d'un master STAPS ?

Lire aussi

"À côté de la filière historique de l'éducation et du professorat des écoles, la filière du sport santé est en plein essor", explique Aurélien Pichon, président de la Conférence des doyens et directeurs de STAPS. Au-delà du traditionnel métier de professeur d'éducation physique et sportive ou d'entraîneur sportif, de nombreuses autres possibilités d'insertion professionnelle existent.

Lire aussi

Professorat d'EPS : un débouché historique

En STAPS, la licence "Éducation et motricité" a longtemps été la seule mention. Elle fournit des bataillons de professeurs d'éducation physique et sportive ou de professeurs des écoles. Elle continue d'attirer un grand nombre d'étudiants chaque année, mais s’est diversifiée.

"Nous sommes une formation pluridisciplinaire où sont abordées les questions de pédagogie face à un public scolaire et beaucoup de nos étudiants s’orientent ensuite vers le professorat des écoles ou l'enseignement d'EPS et s'inscrivent en master MEEF", analyse Aurélien Pichon. "Les études de STAPS sont donc une bonne propédeutique au professorat des écoles". De fait, 91% des diplômés de cette licence poursuivent des études l'année suivante, principalement en master MEEF.

Le salaire ? Les diplômés d'un master MEEF EPS touchent un salaire net mensuel moyen de 1.830 euros et trouvent à s'insérer en un mois en moyenne.

Lire aussi

Education sportive : de nombreuses opportunités d'emplois

Vous pouvez aussi vous insérer directement sur le marché du travail après une licence STAPS "Éducation motricité". Vous trouverez ainsi de nombreuses opportunités de jobs dans le monde du sport éducatif et citoyen : dans les secteurs de l’animation sportive, en centres de loisirs ou colonies de vacances. Vos employeurs seront principalement des structures associatives ou des collectivités territoriales. Au total, le secteur public (fonction publique d'État, collectivités locales) et le secteur associatif sont de très gros pourvoyeurs d'emplois pour les diplômés de cette licence : ils assurent plus de 85% des débouchés.

Le salaire ? Comptez autour de 1.485 euros net/mois en sortie de licence. Les délais de recrutement sont assez courts, moins de cinq mois en moyenne.

Lire aussi

Sport sur ordonnance : une filière en plein essor

Le domaine dit du "sport santé" est plus que jamais d'actualité. De plus en plus d'activités physiques s'effectuent en effet sur prescription médicale pour des personnes souffrant, par exemple, de maladies chroniques ou éloignées de la pratique sportive. "Ce secteur, malheureusement, ne devrait pas être en crise car les gens, et notamment les enfants, sont de plus en plus sédentaires et les maladies chroniques sont de plus en plus fréquentes", remarque Aurélien Pichon.

La licence STAPS mention "Activité physique adaptée et santé" (APAS) prépare à travailler dans le domaine du sport santé. Outre le sport sur ordonnance, vous pourrez aussi travailler à la prévention par l’activité physique et sportive. Mieux vaut prévenir que guérir ! Plus de 62% des diplômés de L3 (et 68% des diplômés de niveau master) trouvent leur emploi dans le secteur sanitaire et médico-social. Mais 9% des titulaires d'une licence trouvent un emploi dans le secteur du sport et de l'éducation.

Le salaire ? Pour les titulaires d'une licence, en moyenne 1.385 euros net/mois. Pour les titulaires d'un master, en moyenne 1.528 euros net/mois.

Lire aussi

Métiers du sport et de l'entraînement : en clubs et associations surtout

Il s’agit ici des métiers de l’accompagnement à la performance : coachs, entraîneurs sportifs, préparateurs physique de haut niveau… La licence STAPS mention "Entrainement" prépare principalement à ces métiers. Elle attire chaque année 15 à 20% des étudiants en STAPS.

Vous maitrisez particulièrement une discipline sportive et connaissez le corps humain sous tous les angles : sociologique, psychologique, physiologique… Vos employeurs sont principalement des clubs professionnels et des associations sportives (45% des débouchés au niveau licence). Vous pouvez aussi exercer dans le secteur du sport et des loisirs marchands (salles de remise en forme, coaching, métiers de la montagne, tourisme…) qui fournit plus de 12% des débouchés.

Le salaire ? Pour les titulaires d'une licence, il faut un peu moins de quatre mois pour trouver un emploi à un salaire moyen net/mois de 1.334 euros. Pour les titulaires d'un master, qui exercent à 80% dans le secteur du sport et de l'entrainement sportif, en moyenne 1.660 euros net/mois.

Lire aussi

Métiers du commerce et du management

Outre tous les champs professionnels ci-dessus, la licence STAPS mention "Management" permet de travailler aussi dans le secteur de l'industrie et du commerce d'articles de sport qui représente plus de 17% des débouchés professionnels (et même 22% au niveau master).

Le salaire ? Pour les titulaires d'une licence, en moyenne 1.538 euros net/mois. Pour les titulaires d'un master, en moyenne 1.660 euros net/mois.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !