Chef d'équipe spécialiste pyrotechnie

Défense, sécurité, armée
Niveau d'études nécessaire
Bac
Salaire moyen
1 384 € nets (logé et nourri en régiment)
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense, sécurité
Niveau d’études minimal Bac
Alternance Non
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant 1 384 € nets (logé et nourri en régiment)

Description

En grec, pyro désigne le feu. Et dans l’armée de Terre, faire feu, c’est faire parler les armes, c’est utiliser ses munitions. Le chef d’équipe spécialiste pyrotechnie est donc le responsable des munitions, dans ce qu’on appelle le « magasin », l’entrepôt du régiment. Son expertise couvre l’ensemble du périmètre lié aux différents types d’armes et de munitions : procédures de manipulation, de maintenance et de neutralisation ; règles et mesures de sécurité associées.

Pour mener à bien sa mission, il encadre une équipe de 2 à 5 magasiniers chargés de la réception, la manutention, le stockage, la gestion et la distribution. Bien sûr, ce métier exercé en installation sensible demande la plus grande minutie. D’ailleurs, le chef d’équipe est formé aux techniques de conditionnement, de magasinage et de transport de marchandises et matières dangereuses de classe 1 (explosifs). Parmi ses nombreuses responsabilités, il doit vérifier régulièrement l’état des explosifs militaires, des lots pyrotechniques et des munitions (réelles, d’exercices ou inertes) pour certifier qu’ils pourront fonctionner quelles que soient les conditions météo ou de transport. Et il doit les détruire s’il constate une défaillance.

Ainsi, les munitions et explosifs sont sous sa responsabilité depuis leur sortie d’usine jusqu’à leur utilisation finale, pour le combat ou l’entraînement. À ce titre, il est amené à partir en mission, lors d’opérations extérieures, pour gérer le magasin. Et dès que l’ordre tombe de livrer munitions et explosifs aux combattants, l’adrénaline monte alors d’un cran…

Sa formation

Diplôme du bac obligatoire. Après une formation initiale de 8 mois pour acquérir les bases du métier de soldat, il obtient le grade de sergent, puis suit la formation de magasinier spécialité pyrotechnie durant 5 mois aux écoles militaires de Bourges.

Ses compétences

Ce technophile avéré aime la précision. Très méthodique dans son travail, il a un sens développé des responsabilités.

Et après ?

Il a la possibilité d’évoluer régulièrement avec montée en grade en fonction des évaluations tout au long du parcours professionnel. Il peut également évoluer vers une autre spécialité de l'armée de Terre.

 

Autres témoignages