Fiche métier : Instructeur(trice) personnel navigant

Défense, sécurité, armée
Niveau d'études nécessaire
bac ou diplôme équivalent
Salaire moyen
SMIC (+ primes) + logé et nourri
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense - Sécurité - Armée
Niveau d’études minimal

bac ou diplôme équivalent

Alternance Non
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut

SMIC (logé et nourri en régiment + primes)

Que fait un(e) instructeur(trice) personnel navigant ?

L’instructeur personnel navigant est LE grand spécialiste de la simulation de vol. Il forme les élèves pilotes et pilotes confirmés au combat sur simulateur de vol (de grandes cabines montées sur vérins) ou en salle d’instruction informatisée. Sa mission consiste à programmer et animer des exercices permettant l’instruction et la formation des pilotes. Grâce à un logiciel de simulation, il pourra créer un environnement tactique ou météo et générer ainsi une mission virtuelle. Autonome en tant qu’animateur, il sait s’adapter à son public pour une meilleure efficacité pédagogique ; il aime partager ses connaissances. En tant qu’instructeur, il permet aux pilotes d’acquérir des automatismes dans différentes conditions de vol.

L’instructeur personnel navigant évolue dans deux types de centres de simulation : l’école et le régiment. En école, il fait de la formation d’apprentis pilotes ; en régiment, il entraîne des équipages déjà formés à toutes les situations qu’ils pourraient rencontrer en opération extérieure. Il ne pilote pas de vrais appareils, mais participe souvent à des vols en place arrière, ce qui lui permet de vérifier que les situations et sensations qu’il définit dans le simulateur sont réalistes. Il peut être amené à partir en mission et en opération extérieure.

Quelles sont les compétences de l’instructeur(trice) personnel navigant ?

Être pédagogue, patient, polyvalent, avoir un goût prononcé pour la technique.

Quelle est la formation de l’instructeur(trice) personnel navigant ?

Il faut avoir entre 18 et 29 ans, être de nationalité française, avoir le baccalauréat et être en règle vis-à-vis de ses devoirs civiques et de sa Journée Défense et Citoyenneté (JDC). Vous devrez passer des tests (sportifs, psychologiques, médicaux) pour devenir soldat et suivre la formation de huit mois à l’école des sous-officiers de Saint-Maixent. Par la suite, une formation spécialisée de six mois et demi est dispensée à l’école de l’aviation légère de l’armée de terre à Dax.

Par la suite, ces spécialistes de la simulation de vol conservent la possibilité d'évoluer à travers une autre spécialité de l'armée de terre, s’ils le souhaitent.

Pour préparer votre orientation, consultez notre page dédiée aux choix de spécialités.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers au service des autres

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages