1. BTSA (agricoles) : tous les goûts sont dans la nature
Boîte à outils

BTSA (agricoles) : tous les goûts sont dans la nature

Envoyer cet article à un ami
Les trois quarts des bacheliers généraux qui s'inscrivent en BTSA viennent de la série scientifique. // © plainpicture/Jude Mooney
Les trois quarts des bacheliers généraux qui s'inscrivent en BTSA viennent de la série scientifique. // © plainpicture/Jude Mooney

Vous souhaitez travailler dans l'environnement, le développement durable, l'agroalimentaire, le monde du vivant ou l'agriculture, sans être sûr de vouloir entreprendre de longues études ? Les BTSA – pour BTS "agricoles" – sont faits pour vous ! Présentation.

Une lettre différencie le BTS (brevet de technicien supérieur) du BTSA (brevet de technicien supérieur agricole). Pour le reste, du recrutement au fonctionnement, les deux diplômes sont similaires. Vous vous y inscrivez via APB (Admission-postbac), puis la sélection (certaines options sont plus sélectives que d'autres) s'effectue sur dossier. Le BTSA, comme le BTS, se prépare en deux ans, au sein principalement d'un lycée (public ou privé).  

Parmi les étudiants admis en BTSA après un bac pro, quatre sur cinq sont issus de la filière agricole. Ceux qui viennent d'un bac techno ont, pour les deux tiers, obtenu un bac STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant). Quant aux bacheliers généraux qui poursuivent en BTSA, les trois quarts d'entre eux sont titulaires d'un bac S.

Lire aussi : Agriculture, écologie, environnement : les bacs pour passer au vert

Vous avez le choix entre 16 options différentes de BTS agricoles, regroupés en six secteurs : production ; transformation ; commerce ; aménagement ; service ; agroéquipement.

Le BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole, qui permet de devenir notamment chef d'entreprise agricole, est celui qui accueille le plus d'étudiants : soit 16 % de l'effectif total des candidats aux BTSA. Suivent les spécialités aménagements paysagers, technico-commercial et gestion et protection de la nature.

De l'agriculture à la gestion de l'eau

Les options de BTSA couvrent de nombreux domaines et vont au-delà des champs traditionnels de l'agriculture et de l'élevage. Les diplômes peuvent en effet toucher les secteurs du vivant, de l'aménagement, de la gestion de l'eau, de la maîtrise des espaces, de la gestion forestière, de la viticulture, de l'œnologie, de l'aquaculture…

L'option qui recrute le plus actuellement est l'agroéquipement (BTSA génie des équipements agricoles). Diplômé, vous devenez un technicien supérieur spécialisé dans l'utilisation, la maintenance et le conseil en matière de machinisme agricole auprès des exploitants. La filière sciences et technologies de l'aliment est également en manque de main-d'œuvre : la choisir vous offrirait à coup sûr des débouchés !

Lire aussi : 5 questions pour bien choisir son BTS

La part belle aux enseignements professionnels

Le fonctionnement pédagogique des BTSA s'inscrit, comme les BTS, dans la lignée du bac : de 30 à 35 heures de cours par semaine, une assiduité contrôlée… Les enseignements généraux sont couplés à des enseignements professionnels. Ceux-ci se déroulent souvent sur l'exploitation agricole (ou l'atelier technologique) où est implanté le lycée agricole. Le cursus comprend entre 12 à 16 semaines de stage sur les deux années.
Il est également possible de préparer certains BTSA en apprentissage. La formation peut alors se dérouler dans un CFA (centre de formation des apprentis).

Marché du travail ou poursuite d'études ?

En BTSA, le taux de réussite s'élève à environ 90 %. Plus de la moitié des diplômés poursuivent leurs études, essentiellement vers un bac+3 par l'intermédiaire d'une licence professionnelle.
Mais vous pouvez également vous lancer dans des études plus longues. Par exemple, vous pouvez tenter d'intégrer une école vétérinaire ou une école d'ingénieurs spécialisée en agronomie et en agriculture, comme AgroParisTech, Agrocampus Ouest, l'ENSAT Toulouse, AgroSupDijon. Il est conseillé de passer par une prépa ATS (adaptation technicien supérieur) bio de un an pour optimiser vos chances de réussite aux concours. D'autres écoles peuvent aussi vous accueillir, à l'instar des écoles de paysage.

Les 16 options de BTSA par secteur


- Production : analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ; développement de l'agriculture des régions chaudes ; agronomie : productions végétales ; productions animales ; aquaculture ; production horticole ; viticulture œnologie.
- Transformation : analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques ; sciences et technologies des aliments.
- Commerce : technico-commercial.
- Service : développement, animation des territoires ruraux.
- Aménagement : gestion et maîtrise de l'eau ; gestion forestière ; gestion et protection de la nature ; aménagements paysagers.
- Agroéquipement : génie des équipements agricoles.