Les Mastères Spécialisés® : pour quels profils et quels objectifs professionnels ?

Par Clément Rocher, publié le 10 Janvier 2020
4 min

Vous envisagez d’intégrer un Mastère Spécialisé® afin de valoriser votre parcours ? L’Etudiant vous donne toutes les informations clés sur cette formation.

Le Mastère Spécialisé® (MS®) est principalement destiné aux étudiants titulaires d’un diplôme de niveau bac+5. Il reste accessible aux jeunes cadres en activité qui souhaitent développer une expertise de haut niveau dans un domaine spécifique. Actuellement, il existe près de 400 MS® dispensés dans les grandes écoles d’ingénieurs et de commerce membres de la conférence des grandes écoles (CGE). Télécommunication, agroalimentaire, marketing, cybersécurité, qualité et sécurité…

Il existe des MS® dans un grand nombre de secteurs professionnels. Les grandes écoles conçoivent ces formations en lien avec des besoins économiques spécifiques. Certains MS® sont aussi montés conjointement entre plusieurs établissements.

Lire aussi

Des programmes exigeants

Le MS® n’est pas un diplôme d’Etat. Le taux d’insertion professionnelle demeure cependant élevé. Le marché de l’emploi est friand des profils issus de ces formations d’excellence qui demandent un sérieux investissement ainsi qu’une grande capacité de travail.

Ces cursus sont labellisés par la CGE. Ils doivent ainsi répondre à de hautes exigences de qualité et d’insertion professionnelle. La formation doit comprendre au minimum 350 heures d’enseignement incluant des cours théoriques, des travaux pratiques et des travaux de groupe. Une mission en entreprise d’au moins quatre mois (stage ou contrat d’alternance) est prévue au programme. Les étudiants ne valident le diplôme qu’après avoir effectué une soutenance de thèse professionnelle, à l’issue d’un projet personnel de recherche.

Un MS® pour quoi faire ?

Renseignez-vous bien sur les MS® et leurs spécialisations : il est essentiel de bien réfléchir à votre projet professionnel et ainsi de sélectionner la formation adéquate afin d’en faire un atout sur votre CV. Un MS® vise l’acquisition d’une compétence supplémentaire. Ainsi, un étudiant-ingénieur peut suivre cette formation afin de développer une double compétence en management. Autre objectif possible : acquérir une spécialité, approfondir une expertise.

Lire aussi

La CGE a mis en place MSalumni, un répertoire de l’ensemble des diplômés depuis l’attribution des premiers diplômes. Vous pouvez rentrer en contact avec le réseau des anciens élèves de la formation qui peuvent vous transmettre des renseignements de premier ordre sur le programme de votre choix.

Comment rejoindre un MS® ?

Le processus de sélection à l’entrée d’un MS® demeure particulièrement rigoureux. Les postulants à la formation sont nombreux et les places restent rares : de nombreux MS® n’accueillent qu’une dizaine d’étudiants chaque année. Mettez toutes les chances de votre côté : attestations de diplômes, lettre de motivation, CV bien détaillé, rien n’échappe au jury de sélection.

N’hésitez pas à solliciter vos professeurs ou maîtres de stage pour des lettres de recommandation destinés à appuyer votre candidature.Indiquez quelles sont les langues que vous pratiquez, vos voyages à l’étranger et vos éventuels tests de langue certifiants comme le TOEIC ou le TOEFL.

Un nombre limité de candidats est ensuite convoqué aux entretiens. Cette seconde étape dans le processus de sélection vise à déterminer votre degré de motivation et la cohérence entre votre parcours académique et votre projet professionnel. Renseignez-vous au préalable sur le contenu du MS® et les débouchés potentiels après la formation.

Articles les plus lus

A la Une Master, mastère, MBA

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !