Les meilleurs conseils d'apprentis pour réussir en alternance

Par Etienne Gless, publié le 18 Février 2022
4 min

Étudier en apprentissage, c’est mener une double vie d’étudiant et de salarié. Le rythme peut être intense. L'Etudiant a recueilli les conseils de plusieurs apprentis pour trouver son contrat et réussir son alternance.

Marine a 22 ans. Elle est en alternance chez Paris 2024 et prépare un master Management des services de restauration et hôtellerie internationale à l’université de Cergy-Pontoise (95).

Pour décrocher son contrat de deux ans au sein du Comité d’organisation des Jeux olympiques, elle a joué la carte de la curiosité : "Je me suis bien renseignée sur l’entreprise avant l’entretien, sur ses activités, ses projets en cours, le nom du président… Ensuite, en entretien, la clé pour décrocher le poste c’est de prouver son envie de travailler dans cette entreprise, d’y apprendre et d’y apporter son savoir-faire."

Pour réussir en alternance, il faut tenir un rythme exigeant de salarié et d’étudiant en formation

30 à 35 heures de cours les semaines de formation et 35 heures minimum de travail lors des périodes en entreprise : "L’alternance école-entreprise est le rythme qui me convient le mieux pour apprendre mais c’est un rythme exigeant", admet Kevin, 21 ans, qui prépare un BTS Régisseur vidéo au sein de Magnum une entreprise d’événementiel et au Centre de formation aux techniques du spectacle (CFPTS). "Après un mois à l’école, le retour en entreprise est rude. Il faut vite retrouver les réflexes professionnels acquis avant d’aller en formation."

Lire aussi

Profiter de l’expertise et de l’expérience de son tuteur

"J’ai réussi mes quatre années d’études en alternance car j’ai su profiter de mes deux tuteurs. Ils m’ont aidé à prendre confiance en moi et à grimper en responsabilités", explique Margaux, 23 ans, qui prépare un titre en gestion des ressources humaines à l’ESGRH au sein de la société Enedis.

Nageuse de compétition, la jeune femme a préparé en trois ans un DUT Gestion des entreprises et des administrations (GEA) au sein d’un complexe de loisirs et bénéficié du statut d’étudiant sportif. Puis elle a préparé sa licence en ressources humaines chez le même employeur. "À la fin de mes études j’aurai accompli six années d’apprentissage !", sourit Margaux. Une fois qu’on a goûté aux études en alternance difficile de ne pas continuer !

En apprentissage, il faut faire preuve de persévérance pour gagner en compétences

"Pour réussir en apprentissage, il faut de la patience et de la passion", préconise de son côté Flora, 21 ans, qui a préparé son CAP couture chez Louis Vuitton et vient d’être embauchée en CDI. "De la patience car vous apprenez un métier technique et de précision. Et de la passion c’est-à-dire l’envie de travailler".

Son maitre d’apprentissage, Mario Petit, ne tarit pas d’éloge : "On a embauché Flora en CDI car elle aime apprendre et ne compte pas ses heures. Dans nos métiers manuels, il faut être passionné pour accepter de recommencer si cela ne va pas". La perfection dans son métier est à ce prix mais elle récompense votre patience et votre persévérance.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !