Comment accéder aux études d’orthophonie ?

Boîte à outils

Comment accéder aux études d’orthophonie ?

Depuis 2020, les études d’orthophonie sont accessibles directement après le bac via Parcoursup.
Depuis 2020, les études d’orthophonie sont accessibles directement après le bac via Parcoursup. ©
Par Thomas Leduc, publié le 25 avril 2023
5 min

Les places sont chères en études d’orthophonie : seulement 973 places ouvertes pour l'année universitaire 2022-2023 avec un taux d’accès à 11%. S'il s'agit d’un cursus assez sélectif, il accueille néanmoins des profils variés, bacheliers, issus de licence ou en réorientation. On vous explique comment intégrer une formation pour devenir orthophoniste.

En intégrant Parcoursup en 2020, l'admission en études d'orthophonie a été bouleversée. Exit le concours pour intégrer l'une des 21 écoles d'orthophonie qui laisse place à un examen des dossiers et un oral d'admission. Mais la sélection étant rude - avec très peu de places proposées chaque année - comment intégrer cette formation paramédicale post-bac ou après un premier cursus ?

Quelle procédure pour intégrer une formation post-bac en orthophonie ?

L’accès aux études d’orthophonie en post-bac, qui fut un temps quasi impossible, est désormais une voie naturelle via la candidature sur Parcoursup

. Cette année, à Paris (75), un tiers de la promo du centre de formation est néo-bachelière. "Parcoursup favorise les dossiers post-bac" explique Clémentine Gasc, étudiante et présidente de l’APEO (association parisienne des étudiants en orthophonie). Acceptée en école d'orthophonie directement après son bac, elle "conseille vivement" de tenter sa chance une fois le diplôme en poche.

La première sélection s'opérant sur dossier, il faut donc le remplir avec soin

. Même s'il est difficile de donner un niveau exact, il vous faudra "des notes plutôt bonnes" souligne Muriel Bot Morvan, co-directrice pédagogique du département universitaire d'orthophonie de Brest (29). Il est évidemment nécessaire d'avoir des bons résultats dans les matières scientifiques, mais pas que.

"Il faut avoir une maîtrise de la langue française orale et écrite solide, des capacités de raisonnement logique, d'analyse, d'argumentation et des compétences de méthodologie" nous explique Muriel Bot Morvan. Vous devrez donc mettre l'accent sur les matières scientifiques et littéraires.

Une fois la première sélection sur dossier réalisée, vient le moment de l'entretien, qui a "un poids essentiel dans l'admission" selon Muriel Bot Morvan. Elle ajoute cependant que cela peut "dépendre des regroupements" qui peuvent avoir "certaines spécificités dans leur mode de sélection", même s'il reste très souvent cohérent.

Devenir orthophoniste après une licence

Avec un taux d’accès de 11%, accéder à un centre de formation (CF) d’orthophonie n’est cependant pas garanti juste après le bac.

Si vous n’êtes pas pris lors de votre première tentative, ne désespérez pas : un tiers de la promo 2022 parisienne l’a rejoint après plusieurs tentatives. C’est le cas d’Emilie, actuellement en deuxième année, qui a candidaté deux fois sans succès et qui a donc décidé de rejoindre une licence de biologie, avant d’être finalement acceptée.

"Si vous n’êtes pas pris du premier coup, allez en licence, par exemple en science du langage, biologie ou psychologie" explique Emilie. Ces filières ne vous prépareront pas exactement pour un cursus dans l’orthophonie mais vous offriront "un petit bagage" ainsi qu’une "roue de secours" ajoute-t-elle.

Attention cependant, pas de "passerelle" entre licence et CF d’orthophonie. Si vous passez trois ans à l’université, vous rejoindrez le CF en première année, sachant que les études d’orthophonie durent 5 ans.

Sans concours, la prépa est-elle encore utile ?

Depuis que les concours pour accéder aux CF d’orthophonie ont été remplacés par une candidature via Parcoursup, suivre une prépa a-t-il encore un sens ? Alwenna, qui a réalisé une année de prépa juste avant que les concours ne soient finalement abandonnés en "garde un bon souvenir", même si elles étaient justement faites pour préparer ces concours, et qu’elles "ne correspondent plus à Parcoursup".

Certaines prépas se sont adaptées et proposent un suivi en parallèle de la terminale pour préparer les bacheliers à leur futur cursus. Il existe également des classes préparatoires en ligne.
Mais pour Alwenna, une année de prépa entière, "cela ne veut pas le coup" et cela peut même "desservir votre dossier, contrairement à une année de licence".

Articles les plus lus

Partagez sur les réseaux sociaux !