Parcoursup : 10 infos à lire avant de vous inscrire

Par La rédaction de l'Etudiant, publié le 21 Decembre 2017 - Mis à jour le 26 Novembre 2019
8 min

Vœux, dossier, formations, réponses… Les inscriptions sur Parcoursup débutent le 22 janvier 2020. Avant de remplir votre dossier, voici ce que vous devez savoir pour aborder sereinement la procédure.

La plate-forme Parcoursup ouvre le 20 décembre mais vous ne pourrez vous inscrire qu'à partir du 22 janvier. Ce laps de temps vous permettra d'avoir une idée globale de toutes les formations post-bac présentes sur le site et donc des cursus auxquels vous pouvez postuler. Pour rappel, Parcoursup s'adresse à tous mais les principaux utilisateurs sont les élèves de terminale, futurs bacheliers. Les étudiants peuvent aussi postuler s'ils souhaitent se réorienter et reprendre un cursus en première année. Dernier candidats potentiels : ceux en reprise d'étude. Si vous êtes concernés, voici ce qui vous attend.

1. Combien de vœux puis-je faire ?

Vous pouvez formuler 10 vœux maximum. Néanmoins, pour certaines formations à faibles effectifs (BTS, prépas…), très demandées (licence de droit, STAPS…), ou qui recrutent sur concours (écoles de commerce, d'ingénieurs…), vous aurez la possibilité de faire un "vœu multiple". Cette fonction vous permettra de postuler à plusieurs cursus similaires, chacun comptant pour un "sous-vœu". Attention toutefois, cette possibilité est limitée à 10 sous-vœux par vœu multiple, avec un maximum de 20 sous-vœux au total.

En revanche, il n'y a pas de nombre de vœux minimum à faire. Mais ce n’est pas parce que vous ne ferez qu’un seul vœu que cela forcera le logiciel à vous l’accorder ! Mieux vaut réfléchir à plusieurs voies possibles, en particulier si vous visez des formations sélectives.

Lire aussi

2. Puis-je postuler hors de mon académie ?

Pour les formations sélectives, comme les écoles d'ingénieurs, les écoles d'architecture, les prépas, etc., vous postulez où bon vous semble.

Pour les licences, la règle d'affectation de Parcoursup reste votre académie, (déterminée par l'adresse de vos représentants légaux). Mais vous avez la possibilité de postuler en dehors de cette zone géographique. Prudence, toutefois, seule une poignée de bacheliers – dont le nombre est fixé par les recteurs – verront leur dossier accepté.

Cependant, seule l’Île-de-France ne répond pas à cette règle d'affectation. Les candidats franciliens peuvent postuler dans toutes les formations des trois académies de leur région (Versailles, Créteil et Paris) sans distinction.

Lire aussi

3. Toutes les formations recrutent-elles via Parcoursup ?

En 2020, plus de 15.500 formations seront disponibles sur Parcoursup. Qu'il s'agisse de formations non sélectives comme les licences et des formations sélectives tels que les BTS, DUT, CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), IEP (instituts d’études politiques) et toutes les écoles spécialisées (commerce, ingénieurs, art, IFSI, formations paramédicales, métiers de la culture…).

Pour trouver votre formation, il vous suffit de vous rendre sur le site Parcoursup.fr. Cliquez sur le lien "Chercher une formation". Après avoir lancé la requête, voyez si la formation que vous cherchez apparaît ou non dans les résultats. Car il se peut que certaines écoles conservent leur propre calendrier de recrutement. Pour ces écoles hors Parcoursup, il faut suivre la procédure de candidature indiquée sur le site de l’établissement.

Lire aussi

4. Dois-je classer mes vœux par ordre de préférence ?

Vous n’avez pas à classer votre liste de vœux par ordre de préférence. Toutefois, avant de pouvoir accéder à la confirmation d’un vœu, il vous sera demandé de saisir votre choix favori dans la rubrique "Ma préférence". Cette information est confidentielle. Seule la CAES (commission d’accès à l’enseignement supérieur) pourra y avoir accès pour vous faire de nouvelles propositions si vous êtes sans solution.

5. Que mettre dans mes candidatures ?

Plusieurs informations sont à fournir pour que votre dossier soit complet : votre identité (état civil, représentants légaux…), votre situation personnelle (bourses, handicap, artiste ou sportif de haut niveau…) et votre scolarité (bulletins de notes, appréciations, spécialités et options choisies…). Pour chaque vœu exprimé, vous devez aussi rédiger vos motivations dans l’espace intitulé "Projet de formation motivé". Vous avez aussi la possibilité de remplir la rubrique "Activités et centres d'intérêt" pour montrer toutes vos compétences extrascolaires à votre future formation.

Lire aussi

Les formations sélectives peuvent également vous demander un CV ainsi que le règlement de frais de candidature pour passer un concours notamment. Si vous ne répondez pas à ces critères, votre candidature ne sera pas prise en compte.

6. Quelles réponses vais-je recevoir des formations ?

Pour chaque vœu de licence, vous aurez dans Parcoursup trois réponses possibles : "oui", "oui, si" ou "en attente". L'université ne peut pas vous répondre "non". Elle répond "oui" si votre profil correspond aux attendus pour réussir dans la filière demandée. Elle répond "oui, si" si votre profil nécessite que vous suiviez un parcours personnalisé (modules de renforcement, licence en quatre ans…). Si la capacité d’accueil est dépassée, le logiciel de Parcoursup vous met "en attente". À mesure que des places se libèrent, vous verrez alors la proposition "oui" ou "oui si" s’afficher pour vous.

Pour chaque vœu en formation sélective (classes préparatoires, BTS, écoles d'ingénieurs…), les établissements peuvent répondre par : "non" si vous n'avez pas le niveau requis, "oui" ou "en attente". Ils examinent votre dossier selon leurs critères propres, indiqués dans leur fiche sur Parcoursup (notes, appréciations des professeurs, motivation, CV, concours d'épreuves écrites et/ou orales…).

Lire aussi

7. Comment les établissements font-ils leur choix ?

Formations sélectives et non sélectives ne fonctionnent pas de la même manière. Le dossier reste important dans les deux cas, que ce soit pour examiner vos notes, les appréciations de vos professeurs ou votre motivation. Les universités peuvent aussi s’appuyer sur les attendus nationaux fixés par le ministère pour prendre leur décision. À l’inverse, pour certaines écoles (commerce et ingénieurs principalement), seul le concours écrit et oral est déterminant.

8. Qu'est-ce que la fiche Avenir ?

La fiche Avenir est aussi prise en compte dans l'examen de votre dossier. C’est grâce à ce document que le conseil de classe donnera son avis sur les vœux d’orientation que vous avez formulé sur Parcoursup.

Lire aussi

Dans cette fiche, il peut y avoir : votre classement par matière, la moyenne des notes que vous avez obtenues au cours des deux premiers trimestres de l’année de terminale, l’avis des professeurs sur votre méthode de travail, votre autono­mie, votre capacité à vous investir, votre esprit d’initiative, etc.

9. Jusqu'à quand puis-je faire mes choix ?

Vous avez généralement jusqu’au 13 mars pour sélectionner les formations auxquelles vous souhaitez postuler. Ensuite, les réponses des établissements arrivent à partir du 19 mai. Mais vous n'aurez pas à vous décider immédiatement.

Lire aussi

C'est uniquement lorsque vous aurez deux réponses positives (oui ou oui, si), que vous devrez faire un choix. Dans tous les cas, vous restez en lice sur les autres formations dont vous attendez une réponse. Plus la procédure avance, plus le délai de réponse est raccourci. Vous recevrez des alertes par SMS ou par mail pour vous signaler quand vous approcherez de la date de limite.

10. Et si je n'ai aucune réponse positive ?

Vous n'aviez postulé que dans des licences en tension ou des formations sélectives, et vous n'avez aucune proposition d'admission ? Après les résultats du bac, la CAES (commission d'accès au supérieur), pilotée par chaque recteur, se réunira chaque semaine pour vous proposer des affectations.

Pensez également à vous renseigner auprès des formations qui recrutent sans condition de diplôme. Ce sont souvent des formations courtes et qui disposent de places vacantes.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !