Charline Avenel rectrice de l'académie de Versailles : "Nous avons des centaines de postes à pourvoir"

Par Etienne Gless, publié le 28 Janvier 2022
5 min

La rectrice de la plus grande académie de France lance un appel aux étudiants et jeunes diplômés pour pourvoir en urgence les besoins de renforts dans les établissements scolaires. Du fait de la crise sanitaire, des centaines de postes sont disponibles immédiatement.

À la suite de la forte mobilisation des personnels éducatifs, le gouvernement a annoncé le recrutement de 3.300 professeurs contractuels supplémentaires ainsi que de 1.500 assistants d'éducation jusqu'à la fin de l'année scolaire. Objectif : remplacer au plus vite les professeurs absents du fait de la crise sanitaire. Mais l’Éducation nationale a en fait besoin de renforts toute l’année.

Combien de professeurs sont absents et d'enseignants contractuels devez-vous recruter en ce moment ?

Le mois de janvier est très difficile. Environ 10 à 12% des enseignants sont absents aussi bien dans le premier degré (écoles primaires) que dans les collèges et lycées (second degré). Soit parce qu’ils ont le Covid, soit parce qu'ils sont parents d’un enfant malade du Covid. De même beaucoup de personnels de vie scolaire sont absents. Début janvier nous avions un besoin de recrutement à très court terme de 500 ou 600 enseignants pour faire face à la situation sanitaire. La moitié sur le premier degré, l’autre sur le second degré. À la fin du mois de janvier, on a pu recruter une centaine de professeurs du premier degré et 150 du second degré. Mais il nous reste encore à en trouver des centaines dans cette période exceptionnelle. Et nous avons aussi des besoins sur d'autres postes.

Lire aussi

Lesquels ?

Nous recrutons des centaines de surveillants (assistants d'éducation – AED) et des accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH). Nous en avons recruté une centaine la semaine dernière mais nous en avons toujours besoin. Tout comme nous avons aussi besoin de médiateurs de lutte anti-covid (MLAC) qui se mettent à disposition des établissements pour des missions très variables : organiser les tests salivaires, appeler les parents pour leur signaler qu’un enseignant est absent.

Lire aussi

Au collège et au lycée, dans quelles disciplines avez-vous le plus besoin de renforts ?


Dans le second degré, nous avons en particulier besoin d’enseignants dans les disciplines comme les langues vivantes, l’économie-gestion, l’éducation musicale, la technologie, ou l’histoire-géographie. Mais nous avons aussi des besoins sur certaines disciplines professionnelles : électrotechnique, géothermique…

Dans votre académie, quels sont les territoires qui ont un besoin important ?

Dans les Yvelines (78), les besoins les plus importants sont dans le Mantois, autour de Chanteloup, Aubergenville et Beynes. Dans l’Essonne (91), ils se situent surtout dans les bassins de Montgeron et d’Evry. Dans les Hauts-de-Seine (92), l’ensemble du département a des besoins. Enfin, dans le Val d’Oise (95), les besoins se situent surtout dans l’est du département (Franconville).

Lire aussi

Avez-vous revu les conditions de recrutement à la baisse pour pourvoir rapidement les postes ?

Oui, dans le contexte actuel, nous avons une certaine latitude et nous pouvons recruter des enseignants contractuels à partir d’un bac+2. Et j’espère vivement que cela intéressera les étudiants en licence et en master ainsi que les jeunes diplômés en recherche d’un premier emploi ! Pour le recrutement d'AESH, le bac suffit.

À la rentrée prochaine vous prévoyez d'embaucher également beaucoup de contractuels ?

À court terme nous faisons face à la gestion de la crise sanitaire mais nous nous préoccupons déjà de la rentrée scolaire 2022–2023. Nous allons recruter beaucoup de contractuels sur des fonctions d'enseignant, d'AED et d'AESH qui peuvent intéresser les jeunes en cours d'études ou qui viennent d'en sortir.

Lire aussi

Quelle rémunération un enseignant contractuel débutant peut-il espérer ?

La fourchette de rémunération pour un temps plein est comprise entre 1.750 euros et 2.200 euros brut par mois selon le niveau de diplôme. Mais nous avons aussi des besoins en temps partiel pour donner quelques heures de cours en collège et lycée. Ce sont des postes plus compatibles avec l'emploi du temps d'un étudiant.

Où et comment candidater pour un poste en renfort dans l'académie ?

Rendez-vous directement sur le site de l'académie ou en contactant la cellule de recrutement par courriel ( remplacement@ac-versailles.fr) ou par téléphone au 01.30.83.51.03 (9h-12h / 13h-17h).

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !