Fiche métier : Installateur(trice) général(e) sur des foires, salons, congrès

Foires, salons et congrès
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
1.700 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Événementiel - Foires - Salons - Congrès
Niveau d'études minimal Bac+2
Bac conseillé Tous bacs
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à moyenne
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant mensuel brut De 1.500 € à 2.000 €

Que fait un(e) installateur(trice) général(e) ?

Il travaille pour les organisateurs de salons et les sites d’expositions. Il installe les cloisons modulaires en série qui vont modeler l’espace du salon et des stands. Il gère en interne les matériaux nécessaires et fabrique parfois aussi certaines pièces.

Depuis le plan de montage jusqu’au départ du ou des camions qui vont emporter le matériel sur site, aucun élément ne doit être oublié. Ce prestataire de services recourt à la sous-traitance pour pallier la grande irrégularité des périodes de montage et démontage des salons.

Pour survivre dans un marché arrivé à maturité, l’installateur général a tendance à se diversifier, par exemple vers la conception de stands sur mesure et la réalisation d’évènements.

Quelles sont les compétences de l’installateur(trice) général(e) ?

Réactivité, rapidité et capacité à travailler dans l’urgence.

Quelle est la formation de l’installateur(trice) général(e) ?

Un profil commercial avec quelques compétences techniques est particulièrement prisé. Mais un BTS ou un BUT dans des secteurs spécialisés : électricité, électrotechnique, cinéma-audiovisuel, informatique-télécoms-web, arts appliqués, peinture peuvent aussi mener au métier. Tout en sachant qu'une expérience d’une à deux années est requise.

Pour préparer votre orientation, consultez aussi notre page dédiée aux choix de spécialités.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers d'art

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages