Étudier en Bretagne : comment sont réparties les formations sur la région ?

Par Isabelle Fagotat, publié le 18 Novembre 2022
7 min

Université, IUT, BTS, prépa, grandes écoles, etc., de nombreux cursus sont proposés en Bretagne. La région propose notamment des spécialités autour de la mer, de l’agriculture, de l’écologie et du numérique. Et si Rennes et Brest sont des pôles universitaires majeurs, il existe en Bretagne une soixantaine de sites où vous pourrez suivre des études dans le supérieur.

La Bretagne attire les étudiants : c’est la région qui enregistre la croissance démographique étudiante la plus forte du pays. Un exemple : à la rentrée 2022, l’Université de Rennes 1 (35) accueille plus de 30.000 étudiants, soit une progression de 17% pour les inscrits en première année par rapport à l’an dernier. La Bretagne compte actuellement plus de 140.000 étudiants et 11.000 chercheurs.

Des formations de la licence au doctorat dans de nombreux domaines

Universités, formations d’ingénieurs, écoles de commerce, formations sociales et paramédicales… Si vous souhaitez suivre des études supérieures en Bretagne, vous aurez accès à de nombreux cursus, de la licence au doctorat.

La région compte également des établissements spécialisés en art et en architecture, un institut d’études politiques (IEP) à Rennes, deux centres hospitaliers universitaires (CHU), des écoles juridiques et administratives ainsi que des organismes de recherche parmi lesquels le CNRS, l’Inserm ou l’IRD.

En Bretagne, il y a par ailleurs 19.600 inscrits en sections de techniciens supérieurs et en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), cursus proposés dans les lycées.

Quatre universités bretonnes couvrent l'ensemble des disciplines

Avec 76.400 étudiants, c’est à l’université que les effectifs sont les plus nombreux. Le Bretagne compte en effet quatre universités qui couvrent l’ensemble des champs disciplinaires.

À l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), qui dispose de sites à Brest, Quimper et Morlaix (29), vous pourrez suivre des cursus en lettres et sciences humaines, en sciences et techniques, en médecine, etc. L’UBO compte également deux IUT, un IAE (institut d’administration des entreprises) et un Ipag (institut de préparation à l’administration générale).

Lire aussi

Située à Lorient et à Vannes (56), l’Université de Bretagne-Sud (UBS) propose quant à elle des cursus en droit, économie, lettres, langues ou sciences de l’ingénieur, ainsi que des formations spécialisées, dans ses deux IUT, en environnement, génie thermique, informatique ou commerce.

Rennes compte pour sa part deux universités (Rennes 1 et Rennes 2) avec des sites à Lannion, Saint-Brieuc (22), Fougères et Saint-Malo (35). De nombreuses disciplines sont proposées à Rennes 1 : médecine, droit, mathématiques, philosophie, etc. L’université compte aussi quatre IUT, un Ipag et deux écoles d’ingénieurs. À Rennes 2, vous pourrez suivre des cursus en arts, lettres, langues, activités physiques et sportives, etc.

Des formations en lien avec la mer et l’agriculture

La région se démarque par certaines spécialités, en particulier ses cursus dans diverses thématiques en lien avec la mer, qu’il s’agisse d’activités primaires ou de sciences et technologies particulières.

Vous y trouverez des formations spécialisées dans les techniques de pêche, la biodiversité marine, la filière navale, la communication des navires dont la communication embarquée et le spatial au service de la mer, etc., avec une concentration des établissements d’enseignement et organismes de recherche (Ifremer, CNRS) à Brest, Lorient, Vannes et Roscoff (29).

Lire aussi

La région bretonne propose aussi de nombreux parcours dans le domaine de l’agriculture, des sciences de la terre, de l’écologie et de l’environnement, avec des formations universitaires et des écoles d’ingénieurs comme l’Institut agro Rennes-Angers ou l’École des métiers de l’environnement (EME) et des organismes de recherche tels que l’Inrae (institut national de la recherche agronomique).

Une spécialisation historique dans les formations du numérique

Autre discipline particulièrement couverte par le supérieur breton : l’électronique et le numérique. "Cette spécificité s’explique par le développement d’activités ayant trait à ces thématiques qui se sont progressivement implantées dans la région dans les années 1960 et 1970. La Bretagne compte beaucoup de formations autour de ces questions avec une filière en plein essor autour de la cybersécurité et des sites particulièrement reconnus à Lannion, Rennes et Vannes", résume Olivier David, vice-président de la Région Bretagne pour la vie étudiante, l’enseignement supérieur et la recherche.

Lire aussi

La région compte d’ailleurs plusieurs établissements spécialisés dans ces thématiques : des écoles d’ingénieurs comme l’Ensai (École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information) à Bruz (35) ou IMT Atlantique à Brest, ainsi que l’Inria, organisme de recherche spécialisé en sciences et technologies du numérique.

Quinze écoles d’ingénieurs publiques en Bretagne

Informatique, génie civil, chimie, etc. En Bretagne, vous aurez en effet accès à une large palette de formations d’ingénieurs. La région se démarque par une offre importante de cursus dans ce domaine et un nombre important d’établissements.

Elle compte 15 écoles d’ingénieurs publiques comme à Brest, l’Enib, et à Rennes, l’Insa, l’ENS, l’École nationale supérieure de chimie ou Centrale supélec, ainsi que des établissements militaires tels que l’École navale à Brest, l’École des transmissions à Cesson-Sévigné (35) ou l’école spéciale militaire de Saint-Cyr (56).

Lire aussi

Quatre écoles d’ingénieurs privées viennent compléter l’offre de formation : l’Isen à Brest, l’Icam à Vannes, l’Ecam à Rennes et UniLaSalle– EME à Rennes.

Des établissements maillent tout le territoire breton

Si Rennes est particulièrement renommée pour ses établissements d’enseignement supérieur et sa vie étudiante, la Bretagne compte de nombreux sites universitaires. "On estime qu’il y a une soixantaine de sites d’implantation de formations du supérieur sur l’ensemble du territoire régional avec des villes particulièrement importantes comme Rennes, Brest, Lorient, Vannes, Lannion, Saint-Brieuc ou Saint-Malo, mais aussi des villes petites et moyennes qui ont également des implantations d’IUT, de sections de techniciens supérieurs ou des formations sanitaires et paramédicales", souligne Olivier David.

Autre spécificité : avec 2.470 km de côtes, la Bretagne est la région française qui compte le plus de littoral. Si vous envisagez d’y étudier, vous aurez donc de grandes chances de pouvoir profiter des charmes des cités portuaires, des stations balnéaires et des côtes de la Manche ou de l’Atlantique…

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !