1. Que faut-il écrire (ou non) dans sa lettre de motivation ?
Boîte à outils

Que faut-il écrire (ou non) dans sa lettre de motivation ?

Envoyer cet article à un ami
L'objectif de la lettre de motivation : montrer en quoi votre parcours (détaillé dans le CV) et votre projet correspondent avec les besoins de l'entreprise. // © plainpicture/Lubitz + Dorner
L'objectif de la lettre de motivation : montrer en quoi votre parcours (détaillé dans le CV) et votre projet correspondent avec les besoins de l'entreprise. // © plainpicture/Lubitz + Dorner

Exigée dans la plupart des offres d'emploi, la lettre de motivation s'impose aussi pour justifier une candidature spontanée. Pour la réussir, les conseils de Dominique Perez, spécialiste du recrutement, extraits de son ouvrage “Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”.

Vous devez avoir une vision globale de votre candidature et éviter de reprendre in extenso des passages de votre CV dans la lettre. Celle-ci doit apporter des informations nouvelles, éclairant d'une manière particulière votre parcours, et surtout prouver que votre projet professionnel est en adéquation avec le besoin de l'entreprise.

Faut-il écrire plusieurs lettres différentes ?

Il est indispensable d'adapter sa lettre à un recruteur et de parvenir à lui démontrer que ce courrier qui lui est adressé n'est pas le fruit du hasard. Vous devez vous adresser à une entreprise non pas juste parce qu'elle recrute ou propose des rémunérations très alléchantes, mais bien parce que vous avez une offre de services à lui proposer. Tout au long de la rédaction de votre texte, vous devez garder cette idée en tête. Même si vous pouvez vous appuyer sur une trame préétablie, n'oubliez jamais de modifier ce “modèle” en fonction de votre destinataire.

Une exception toutefois : si vous répondez à deux annonces pour des postes presque identiques dans le même secteur d'activité, vous pouvez reprendre quasiment la même lettre. Même remarque si vous êtes pris par le temps ! Le conseil émane d'un recruteur : “Il est préférable de n'écrire qu'une seule lettre de motivation que l'on adressera à différentes entreprises d'un même secteur plutôt que d'en rédiger plusieurs, peut-être plus spécifiquement adaptées à chaque entreprise mais présentant des projets professionnels différents”, estime ainsi ce professionnel. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de détailler le plus précisément possible le ou les métier(s) que vous souhaitez exercer et qui peut (peuvent) se retrouver dans diverses entreprises.

À qui adresser votre candidature ?

Si vous répondez à une annonce, vous n'avez évidemment pas de question à vous poser sur le destinataire. De même, si vous postulez sur le site d'une entreprise et avez rempli un formulaire avant de joindre votre CV et votre lettre, votre candidature sera archivée et trouvera son destinataire…

En cas de candidature spontanée, surtout dans des entreprises qui n'ont pas de direction des ressources humaines, le choix du destinataire va, en revanche, fatalement se poser. Il est préférable, en amont, de téléphoner à la société et de vous renseigner : une personne en particulier est-elle chargée du recrutement (direction du personnel, dirigeant de l'entreprise, manager opérationnel…) ? S'il s'agit d'une entreprise de taille moyenne et que vous souhaitez intégrer une activité précise, tentez de connaître le nom du responsable du service en question pour lui adresser une candidature motivée par mail, voire par courrier si vous n'avez pas son mail ou s'il n'est pas sur les réseaux sociaux.

Les grandes entreprises, qui possèdent des outils de gestion des candidatures, préfèrent que les CV des candidats soient adressés au service ad hoc. Cependant, si vous avez eu un contact avec un manager opérationnel, vous pouvez très bien le mettre en copie du mail que vous allez adresser au service chargé du recrutement, en apportant des précisions dans le corps du mail : “J'ai rencontré Monsieur X (en copie) à l'occasion du salon Y ; sur ses conseils je vous envoie ma candidature, qui semble correspondre aux profils que vous recherchez dans l'activité Z…”

En revanche, n'arrosez pas toute une entreprise de votre CV en vous disant que celui-ci aura ainsi plus de chances d'être consulté : “Cela peut, quand il s'agit d'un profil qui nous intéresse, créer une concurrence qui n'est pas saine, met en garde un responsable de recrutement. Au bout du compte, cela nous agace et risque de ne pas favoriser le candidat.”

Comment commencer votre lettre ?

Faut-il débuter en vous présentant, vous-même et votre recherche, ou commencer par le besoin de l'entreprise ? Si vous voulez attirer d'emblée l'attention du lecteur de votre lettre, parlez-lui d'abord de lui – il existe des moyens pour personnaliser votre lettre même si vous ne connaissez pas précisément la société. La personne qui a votre candidature sous les yeux n'a en effet pas beaucoup de temps à lui accorder. Elle doit faire un choix rapide et judicieux entre des centaines de profils qui ressemblent au vôtre. Entrer dans le vif du sujet dès les premières lignes est impératif.

Il existe plusieurs manières de “commencer” : vous pouvez par exemple choisir de vous référer à l'actualité de l'entreprise afin de situer par la suite votre place potentielle dans ce cadre. “Nous sommes sensibles à la connaissance qu'un candidat peut avoir de l'actualité de notre activité, explique une recruteuse d'un cabinet d'avocats. Par exemple, un candidat qui nous indique : ‘Deux associés vous ont rejoint dernièrement pour travailler en droit des affaires, je suppose donc que vous avez une activité soutenue actuellement…’ a une longueur d'avance.”

Veillez au fond et à la forme

La mise en forme et la clarté du CV sont essentielles, celles de la lettre de motivation le sont tout autant. Avec un “détail” que l'on ne vous pardonnera pas, surtout dans certains métiers : le respect de l'orthographe. “Quand je lis une lettre de motivation truffée de fautes, d'une part je pense que le candidat aura du mal à rendre des mémos compréhensibles et fluides, et d'autre part je trouve qu'il manque d'attention et de respect. Vis-à-vis de moi, mais aussi de lui-même”, dit ce recruteur du domaine bancaire.

Faites lire et relire votre candidature avant de l'envoyer pour vérifier sa clarté, sa syntaxe et son orthographe. Si l'expression écrite n'est pas votre point fort et que votre poste futur ne suppose pas trop d'échanges par écrit (ce qui devient rare !), préférez quelques phrases par mail pour introduire votre CV.

Évitez les platitudes

Le recruteur potentiel a besoin de se rassurer sur l'embauche d'un candidat, pas sur l'image de son entreprise. Évitez les grandes phrases emphatiques qui marquent souvent les débuts des lettres de motivation… Soyez précis, pas flagorneur. S'il est bon de montrer très vite que vous connaissez l'activité de la société, n'entrez pas dans les généralités : “Votre entreprise, qui a fait progresser son chiffre d'affaires de tant au cours de cette dernière année…”

Les responsables de recrutement reconnaissent souvent la “griffe” des étudiants de certaines grandes écoles de commerce dans leurs lettres de candidature. “Ils suivent tous les mêmes principes : un, parler de la société dans laquelle ils postulent ; deux, parler d'eux ; trois, expliquer pourquoi nous devons nous rencontrer”, explique un consultant en recrutement. Mais avec des expressions souvent convenues et toutes sur le même modèle… Ce schéma systématique peut agacer certains recruteurs qui travaillent dans de grandes entreprises, surtout quand ils se retrouvent à trier quelque 50 à 300 candidatures par jour. Ces remarques sur les entreprises sont sans doute les bienvenues quand on s'adresse à une société peu connue du grand public, mais est-il bien nécessaire de rappeler inlassablement aux grands groupes qu'ils sont des grands groupes ?

Indiquez précisément votre objectif

Le recruteur a besoin de savoir immédiatement quel est l'objet de votre quête : un emploi, un stage, un contrat en alternance, un temps partiel, un poste dans une filiale à l'étranger ? Placez en en-tête les éléments qu'il doit connaître tout de suite pour traiter au mieux votre candidature, quitte à préciser ensuite la demande dans la lettre.

Exemple n°1 : demande de stage

Objet : Demande de stage – juillet 2015

Madame, Monsieur,

Actuellement en troisième année de licence Information Communication à Londres, j'ai choisi d'effectuer un stage volontaire d'un mois en juillet 2015 afin de compléter mon cursus. Je souhaiterais vivement vivre cette expérience au sein de la direction de la communication interne de votre société. En effet, une expérience professionnelle, même de courte durée, viendrait compléter des compétences théoriques dans ce domaine, et je pourrais vous apporter une aide dans la préparation de (tel événement), que vous prévoyez pour la rentrée 2015. Comme mentionné sur mon CV, mes nombreux voyages m'ont permis de développer des capacités d'adaptation et une ouverture d'esprit qui me permettront de m'adapter aux travaux demandés à l'occasion de ce stage. Par ailleurs, le fait que ce stage soit non obligatoire est une preuve supplémentaire de ma motivation.

Je reste sous le statut universitaire et je dispose d'une convention.
J'espère qu'il vous sera possible de prendre ma demande en considération.

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Je vous prie de croire, Madame, en ma motivation et en ma considération la plus respectueuse.

Signature

Cette étudiante à la recherche d'un stage formule très clairement le contexte dans lequel elle souhaite l'effectuer (la période, le caractère volontaire de cette initiative) et ce qu'elle peut apporter dans ce cadre à l'entreprise.

Exemple n°2 : candidature pour un poste

Madame,

Chef de projet système d'information depuis deux ans, je me permets de vous adresser ma candidature, ayant appris qu'un poste était à pourvoir au sein de la direction de l'audit de votre entreprise.
Mon autonomie et mes connaissances approfondies des systèmes d'information, du domaine fonctionnel, ainsi que mon expérience dans la sécurité me conduisent à penser que je pourrais être un élément déterminant dans la stratégie de l'audit de votre entreprise.
Les projets de maîtrise d'ouvrage sur lesquels j'ai été amené à travailler dans le cadre de mon expérience m'ont permis de développer une bonne maîtrise de la négociation, de la gestion de projet et de la coordination.
Mon expérience en matière d'analyse des besoins, de gestion des budgets et de l'organisation me garantit de pouvoir répondre rapidement aux missions de ce poste.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je me tiens à votre entière disposition pour tout complément d'information.

Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes salutations les meilleures.

Signature

Cette lettre a été rédigée par un candidat déjà expérimenté. Cependant, un débutant pourrait également s'en inspirer. En mettant en valeur les compétences qu'il a pu acquérir et développer au cours de ses divers stages et activités, le candidat relie la réalité du poste à pourvoir à sa propre expérience. Il désire travailler dans l'audit : quand il postulera dans une autre entreprise, il pourra modifier uniquement le premier paragraphe, qui concerne les circonstances de l'envoi de sa candidature.

La motivation comme “fil rouge” : exemples de lettres

La lettre de motivation doit-elle désormais être considérée comme une simple missive d'accompagnement, voire comme une tradition désuète ? Certes, le CV, notamment dans sa forme Web, permet aujourd'hui de “dire” beaucoup plus qu'un CV traditionnel et l'utilité de la lettre devient moins évidente. Cependant, celle-ci reste exigée dans la plupart des offres d'emploi et est quasiment indispensable pour justifier une candidature spontanée… Elle doit, pour la plupart des recruteurs, bien être le reflet de votre “motivation”. C'est ce sur quoi insistent les candidats dont nous présentons les lettres ci-dessous : ils arrivent à mettre en relation constante leurs compétences et les activités/spécialisations de l'entreprise.

Exemple n°1 : profil d'ingénieur débutant

Madame,

Le secteur de l'ingénierie informatique correspond à mes aspirations professionnelles.

Jeune diplômé de l'École nationale d'ingénieurs de Tarbes, je souhaite intégrer une équipe pour y développer et enrichir mes compétences.

Ma formation d'ingénieur généraliste orientée mécanique et production et les expériences acquises dans ce domaine (développement informatique, maîtrise et qualification de procédés, méthodes de fabrication) ont développé mon goût pour l'organisation, le travail d'équipe et la maîtrise de la technologie.

Je sais que vous recrutez des diplômés issus de ma formation et je suis intéressé par un poste dans (tel ou tel service). Doté de réelles capacités d'adaptation, je serais heureux de vous rencontrer et de vous apporter plus d'informations sur mon parcours.

Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes salutations respectueuses.

Signature

Il s'agit d'une lettre d'un jeune diplômé qui n'a donc pas véritablement d'expérience professionnelle en dehors de ses stages, qu'il arrive à mettre, fort à propos, en avant. Il fait une offre de services qui serait insuffisante pour un cadre expérimenté, mais bien reçue pour un débutant.

Exemple n°2 : profil juridique, la lettre envoyée “au bon moment”

La directrice du centre de formation de Périgueux, Madame X, m'a fait part, il y a quelque temps, de votre désir de recruter un collaborateur.
Je viens donc vers vous afin de savoir si vous avez réalisé ce recrutement et pour vous transmettre mon curriculum vitæ dans le cas où vous rechercheriez toujours un profil semblable au mien.

Vous remarquerez que je dispose d'une double formation juridique et comptable, et que mon profil est axé principalement vers le conseil.
Cependant, les expériences du contentieux que j'ai pu avoir m'ont semblé fort intéressantes. Par ailleurs, je pense que la combinaison des approches “conseil” et “contentieux” ne peut être qu'enrichissante et qu'elle peut s'avérer très féconde pour un certain nombre de dossiers.

Je me tiens donc à votre disposition pour vous rencontrer et approfondir tous points que vous jugerez utiles.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée.

Signature

Cette candidature se situe entre la candidature spontanée, la réponse à une offre et la lettre envoyée suite à une recommandation. C'est en discutant avec quelqu'un, qui l'a autorisée à donner son nom, que la candidate a appris qu'il y avait une opportunité d'embauche, ce qui montre qu'elle est à l'écoute et en recherche active. Elle a bien décrypté les besoins, en se renseignant sur l'activité de la société et en posant des questions à la personne “référente” dans l'entreprise, au point de détailler ce qu'elle pourrait apporter avec sa double compétence, en conseil et contentieux. Sa motivation apparaît donc clairement.

Exemple n°3 : profil de documentaliste, réponse à une annonce

Objet : proposition de candidature

Madame,

Je me permets de vous adresser ce courrier après avoir lu votre annonce sur le site Y, dédié à la documentation. La description du poste a particulièrement éveillé mon intérêt car les tâches proposées correspondent à mes objectifs professionnels.

Mon expérience en tant que documentaliste généraliste me permet de me réaliser dans de nombreux domaines. Les différentes tâches effectuées au cours de mon premier contrat m'ont permis de maîtriser toutes les fonctions nécessaires à un service de documentation tout en intégrant une équipe de travail.

La revue de presse m'a permis de développer un esprit rigoureux dans la sélection des articles. Le recrutement et la formation des stagiaires m'ont confrontée aux situations suivantes : maîtriser sa communication pour bien former et savoir déléguer et répartir le travail au sein d'une équipe. La gestion des abonnements et du fonds documentaire m'a permis de connaître les différents prestataires sur ce marché de services. Enfin, les nombreuses recherches sur des sociétés ou sur un marché m'ont offert la possibilité de m'initier aux différentes bases de données et surtout de développer un esprit critique et d'analyse me permettant de présenter un travail final à partir de diverses sources.

Je souhaiterais aujourd'hui intégrer une nouvelle équipe de travail.
Mon activité actuelle m'ayant confortée dans mon choix professionnel, je me sens aujourd'hui apte à assumer un nouvel emploi dans lequel mes qualités seront mises en avant ainsi que mes capacités de compréhension et d'adaptation qui me permettront de développer de nouvelles aptitudes.

Vous remerciant de votre lecture, je reste à votre disposition pour vous apporter d'autres renseignements au cours d'un éventuel entretien. Vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée.

Signature

Cette candidate a bien lu l'offre d'emploi et répond en mettant en avant ses compétences, en lien direct avec ce qui est demandé : en plus des tâches qui relèvent purement du métier de documentaliste, il s'agit aussi d'encadrer une petite équipe. La mise en valeur de son expérience de recrutement et de formation de stagiaires est donc bienvenue.

Bien terminer votre lettre

Quelle formule de politesse trouver pour conclure une lettre ? Cette question se pose pour une candidature comme pour toute missive, sauf que dans le premier cas, on a encore davantage peur de commettre une “gaffe”. Détendez-vous, de toute façon, le lecteur de votre lettre ne la lira qu'en diagonale, à moins qu'elle ne soit complètement décalée ou maladroite. Contentez-vous d'une formule simple, polie, en montrant une volonté d'ouverture et une forme d'optimisme sur la suite qui sera donnée à votre demande.

Exemples de formules de conclusion

• “Je me tiens à votre disposition pour un entretien qui nous permettrait de détailler l'adéquation de mon profil aux besoins de votre entreprise et vous prie d'agréer mes salutations les meilleures…”

• “Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à ma candidature et, dans l'attente (l'espoir) d'un rendez-vous, je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations distinguées.”

• “Mon CV joint vous permettra d'évaluer l'adéquation de mon profil à l'offre d'emploi que vous avez publiée. Je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire ou pour un rendez-vous… Dans cette attente, veuillez agréer…”

• “En espérant que ma candidature retiendra toute votre attention, je serais ravie de vous rencontrer pour vous donner tout complément d'information dont vous auriez besoin pour valider l'adéquation de mon profil au poste que vous proposez…”

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”,
par Dominique Perez, spécialiste du recrutement.