Fiche métier : Magasinier


Le magasinier assure le suivi des livraisons et de l’état des stocks pour éviter toute rupture dans la chaîne logistique.


On l'appelle aussi

Magasinier / Magasinière ; Préparateur magasinier / Préparatrice magasinière ; Préparateur de commandes / Préparatrice de commandes ; Agent d'entreposage / Agente d'entreposage ; Agent magasinier / Agente magasinière ; Opérateur logistique en entrepôt / Opératrice logistique en entrepôt


Quel est le rôle d’un magasinier ?

La préparation de commandes n’a aucun secret pour le magasinier ! Ce professionnel de la logistique est le garant des stocks d’un entrepôt, d’une usine ou d’une entreprise. Au quotidien, il réceptionne les commandes, les vérifie et les affecte aux bons rayons de stockage. Il peut aussi préparer les commandes en s’appuyant sur les bordereaux de commande, sous la responsabilité du chef magasinier.


Quelles sont les missions principales d’un magasinier ?

Les missions principales d’un magasinier ou d’une magasinière peuvent se résumer ainsi :

• Réceptionner une livraison (marchandise à l’unité, en lot ou en palettes),

• Vérifier la conformité de la livraison,

• Lire un plan de stockage pour répartir les livraisons,

• Préparer une commande,

• Réaliser le prélèvement de produits selon les instructions de préparation de commande et constituer les colis ou lots à expédier,

• Utiliser des engins de manutention non motorisés (transpalette, diable) ou nécessitant une habilitation comme le CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité),

• Charger des marchandises,

• Acheminer des marchandises en zone d'expédition, de stockage ou de production,

• Renseigner les supports de suivi de commande,

• Transmettre un état des produits détériorés et du matériel défectueux, etc.

* Source : « Code ROME N1103 - Magasinage et préparation de commandes »


Quelles sont les qualités pour devenir magasinier ?

 

Le magasinier est une personne rigoureuse : elle travaille en se conformant aux règles de sécurité. Méthodique et précis, le magasinier réaliser les commandes ou réceptionne des livraisons en vérifiant scrupuleusement la quantité et la qualité de la marchandise.

Autres soft skills mobilisées : il doit être capable de travailler de manière autonome, être organisé et méthodique pour tenir la cadence et gérer efficacement ses tâches quotidiennes. Une bonne condition physique est également attendue.

Le magasinier est aussi à l’aise dans la communication orale : il échange chaque jour avec des caristes, des manutentionnaires, son chef d’équipe ou encore des clients.


Quelle est la différence entre gestionnaire de stock et magasinier ?

Gestionnaire de stock et magasinier travaillent tous les deux dans la logistique. Le gestionnaire de stock est responsable de la planification et de la supervision de la gestion des stocks dans une entreprise. Il planifie les commandes, surveille les niveaux de stock et met en place les procédures de gestion des stocks. Le magasinier travaille directement dans l’entrepôt pour gérer physiquement les commandes et livraisons.


Quel est le taux de féminisation du métier de magasinier ?

Selon l’Observatoire prospectif des emplois et des qualifications dans les transports et la logistique, 22% des effectifs sont féminins sur les postes de logistique, manutention et magasinage.


Où peut-on exercer le métier de magasinier ?

Le métier de magasinier peut être exercé dans différents types d'entreprises du secteur de la logistique. Il peut s’agir de postes dans des entrepôts, des plateformes logistiques, des magasins d'entreposage industriels ou commerciaux, des dépôts d'usines de production ou de magasins d'entreprises.

Bon à savoir : selon la taille de l’entreprise et l’automatisation des tâches, le magasinier peut aussi assurer des missions de cariste dans son poste.

 


Quel est le salaire d’un magasinier ?

Le magasinier travaille souvent en intérim ou via des contrats à durée déterminée (CDD). Son salaire est généralement le Smic. Le métier pouvant s’exercer le week-end, en horaires décalés ou sur des jours fériés, des indemnités ou primes viennent parfois s’ajouter au salaire de base. C’est en obtenant un poste de chef magasinier au bout de plusieurs années d’expérience qu’un magasinier verra sa rémunération augmenter de façon significative.


Études conseillées pour le métier de magasinier

CAP

Pour devenir magasinier, misez sur une formation de niveau CAP. Vous pouvez vous orienter vers un CAP opérateur logistique ou un CAP vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles (pour postuler chez des concessionnaires automobiles). Il existe différents titres professionnels (TP) tout aussi adaptés : titre professionnel agent magasinier, TP cariste d’entrepôt, TP préparateur de commandes en entrepôt ou encore TP technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique (TSMEL). Vous pouvez aussi choisir de vous lancer dans le métier de magasinier avec le bac logistique en poche. Et pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez viser l’obtention d’un CACES, certificat d'aptitude à la conduite des engins de sécurité. On peut citer le CACES transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol.

CAP opérateur-opératrice logistique

GRETA des métiers et des techniques économiques 94 - Champigny-sur-Marne (94)

CAP opérateur-opératrice logistique

Centre de formation d'apprentis transport logistique voyageurs - Bergerac (24)

Chiffres clés du métier de magasinier

Niveau d'études
CAP-BEP
Niveau de salaires
De 1500€ à 1800€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d'emplois
Moyen

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

Des métiers du secteur Commerce - Distribution - Vente - e-commerce

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !