Fiche métier : Garde-moniteur(trice)

Environnement
Niveau d'études nécessaire
bac
Salaire moyen
environ 1.950 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Environnement - Climat - Écologie
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé Bac général, STAV, bac pro
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant mensuel brut De 1.600 € à 2.357

Que fait un(e) garde-moniteur(trice) ?

Appelé “technicien de l'environnement” dans les 11 parcs nationaux ou “éco-garde” dans les 53 parcs naturels régionaux, le garde-moniteur est chargé de surveiller et de préserver la faune et la flore de ces réserves naturelles. Il procède à des relevés (nombre d’animaux, variétés de fleurs), entretient et balise les sentiers, traque les éventuels braconniers…

Il peut, lorsqu’une infraction est constatée, dresser un procès-verbal. Il s’entretient aussi régulièrement avec les bergers, les alpinistes, les randonneurs pour les sensibiliser à l’environnement qu’ils arpentent.

Quelles sont les compétences du (de la) garde-moniteur(trice) ?

Entretenir, surveiller, sensibiliser.

Quelle est la formation du (de la) garde-moniteur(trice) ?

Dans les parcs nationaux, les agents techniques sont fonctionnaires d’État et recrutés sur concours (très sélectif) de catégorie B, spécialité Espaces protégés, ouvert aux titulaires du bac ou équivalent (la plupart des admis ont un niveau d’études bien plus élevé). Ils suivent une année de formation à l’Institut de formation de l’environnement (Ifore).

Dans les parcs régionaux, les éco-gardes sont employés par les groupements de communes gestionnaires.

Pour préparer votre orientation, consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers de l'environnement de la transition écologique

Onisep Didask L'Etudiant

Témoignages vidéo

Autres témoignages