Fiche métier : Ingénieur hydrologue


Que fait un ingénieur hydrologue ?

De la source jusqu’à la distribution, l’hydrologue étudie tout le cycle de l’eau, depuis les ruissellements jusqu’aux inondations, en passant par les nappes phréatiques. Il contrôle la qualité de l’eau tout au long de son traitement.

Il analyse les eaux des rivières et des nappes souterraines, informe les industriels ou agriculteurs sur la nocivité de certains de leurs produits et les incite à moins polluer.

Il est consulté en amont de projets d’aménagement et fait des études, modélisations et préconisations pour anticiper sécheresses, inondations, etc.

Enfin, il effectue une veille technologique permanente afin de connaître les propriétés des nouveaux polluants (composition, nocivité…), participe à des colloques, va sur le terrain et dirige une équipe de techniciens.


logo lien quiz

Test : êtes-vous fait pour devenir ingénieur ?

Quelles sont les compétences de l’ingénieur hydrologue ?

Analyser, contrôler, surveiller, communiquer.


Quelle est la formation de l’ingénieur hydrologue ?

Une école d’ingénieurs avec une spécialisation en physique-chimie, hydrologie ou hydrogéologie comme l’ENSEGID à Pessac, l’ENGEES à Strasbourg, l’ENSG à Nancy (master mention Sciences de la Terre et des planètes, environnement parcours Génie minier et risques, master Sciences de la Terre et des planètes, environnement parcours Gestion des ressources en eaux souterraines et environnement).

L’université propose aussi des masters : Hydrologie et hydrogéologie à Paris-Sud Saclay ou Recherche H2SE (Hydrologie, Hydrochimie, Sol, Environnement) à l’INP-ENSIACET.

Pour travailler dans le secteur public, il faut passer un concours de catégorie A.

Pour préparer votre orientation, consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.


Chiffres clés du métier d'ingénieur hydrologue

Niveau de salaires
De 2200€ à 3700€

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

Des métiers du secteur Environnement - Climat - Écologie

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !