Fiche métier : Technicien(ne) hygiène, sécurité, environnement

Environnement
Niveau d'études nécessaire
bac + 2
Salaire moyen
2.200 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Environnement - Climat - Écologie
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé Bac général
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut 1.480 € à 2.500

Que fait le (la) technicien(ne) hygiène, sécurité, environnement ?

Lorsque vous lisez cet article sur votre ordinateur, quelle est la posture de votre dos, de votre cou, de vos jambes ? C’est la question-type que pose le technicien en qualité, sécurité et développement durable (QSE) aux salariés de son entreprise. Car, parmi ses missions, il y a la qualité de l’environnement de travail et la prévention des troubles musculo-squelettiques sur les postes de travail. Le technicien ou la technicienne QSE doit faire en sorte que les salariés soient en bonne santé au travail, que les règles de sécurité soient connues – et suivies – de tous, mais aussi que la réglementation (en matière de prévention des accidents du travail ou de préservation de l’environnement) soit respectée par l’entreprise qui l’emploie tout comme par ses fournisseurs.

C’est pourquoi le technicien QSE est rigoureux, garant de l’application de la réglementation, des normes et des protocoles. L’un des atouts du métier, c’est d’être une force de proposition, puisqu’il faut transformer une réglementation parfois complexe en des dispositifs ludiques et accessibles à tous. Imaginez par exemple que vous ayez des règles strictes à communiquer aux salariés sur le port des vêtements de sécurité : pourquoi ne pas le faire via une BD affichée sur le site ? Le technicien ou la technicienne QSE sait convaincre l’ensemble du personnel d’adopter des méthodes nouvelles qui vont parfois contre les habitudes. Il/elle propose des solutions d’amélioration et forme éventuellement le personnel. La fonction est une des plus transversales de l’entreprise, c’est-à-dire qu’elle permet de travailler avec toutes les directions. Ses principaux interlocuteurs sont les clients, les agents, les responsables opérationnels, la direction, les organismes extérieurs.

Quelles sont les compétences du (de la) technicien(ne) hygiène, sécurité, environnement ?

Méthode, compétences techniques, qualités relationnelles.

Quelle est la formation du (de la) technicien(ne) hygiène, sécurité, environnement ?

Les formations à bac+2/3 ne manquent pas : le BTS métiers des services à l’environnement ou le BUT hygiène, sécurité, environnement ou encore la licence professionnelle mention qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement permettent de débuter. Certains néanmoins préfèrent décrocher un diplôme à bac+5. Citons, par exemple, à l’université, le master mention risques et environnement, parcours gestion des risques, santé, sécurité, environnement à Nantes. En école, mentionnons le diplôme d'ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées Centre Val-de-Loire spécialité gestion des risques.

Pour préparer votre orientation consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Témoignages vidéo

Autres témoignages