1. Femme

Femme

Les jeunes femmes ont de l'avenir ! Lycéenne(s), étudiante(s) ou déjà diplômé(e)s : l'Etudiant croit en vous !

À la une

En première, moins de 3% des filles ont choisi la spécialité NSI La spécialité NSI ouvre à de nombreux domaines, notamment ceux de l'informatique. // © Adobe Stock/Charnchai saeheng
La spécialité NSI ouvre à de nombreux domaines, notamment ceux de l'informatique. // © Adobe Stock/Charnchai saeheng
Décryptage

En première, moins de 3% des filles ont choisi la spécialité NSI

Mise en place avec la réforme du bac, la spécialité NSI peine à séduire, en particulier les filles. Un manque de diversité qui reflète plus globalement le manque de femmes dans les domaines scientifiques. Le ministère de l'Éducation nationale entend promouvoir cette spécialité auprès des filles de seconde.

Tous les articles avec le tag Femme

Les filles, si vous osiez l'entrepreneuriat ? Maud Mazzola Rossi, 28 ans, a lancé en 2016 sa petite entreprise de peinture et décoration d'intérieur // © Photo fournie par le témoin
Maud Mazzola Rossi, 28 ans, a lancé en 2016 sa petite entreprise de peinture et décoration d'intérieur // © Photo fournie par le témoin
Décryptage

Les filles, si vous osiez l'entrepreneuriat ?

La part des femmes dans la création d'entreprises est encore très minoritaire. À l'occasion du 8 mars, le secrétariat d'État aux Droits des femmes et l'association 100.000 entrepreneurs organisent des actions pour valoriser l'entrepreneuriat féminin.

"Métiers de garçons ?" "Métiers de filles ?" Bousculez les préjugés ! Maëlle, ingénieure sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, manage trois équipes d’une dizaine de personnes : rien que des hommes ! Une main de fer dans un gant de velours. // © Thomas Louapre/Divergence pour l'Etudiant
Maëlle, ingénieure sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, manage trois équipes d’une dizaine de personnes : rien que des hommes ! Une main de fer dans un gant de velours. // © Thomas Louapre/Divergence pour l'Etudiant
Enquête

"Métiers de garçons ?" "Métiers de filles ?" Bousculez les préjugés !

Le BTP et l'industrie pour les hommes, le service à la personne et la petite enfance pour les femmes… les stéréotypes ont la vie dure ! Pourtant, désormais, sur le terrain, ils sont nombreux à faire mentir ces clichés. Portraits de ces jeunes actifs qui ont écouté leur vocation, au-delà des préjugés.

Les 20 ans de Nicole Ferroni : comment elle est devenue humoriste Nicole Ferroni : " C'est après avoir raté une première fois le CAPES, que j'ai pris une année sabbatique pour faire du théâtre." // © NicoleFerroni.com
Nicole Ferroni : " C'est après avoir raté une première fois le CAPES, que j'ai pris une année sabbatique pour faire du théâtre." // © NicoleFerroni.com
Interview

Les 20 ans de Nicole Ferroni : comment elle est devenue humoriste

Avant de décortiquer le discours des politiques sur France Inter, Nicole Ferroni, professeure agrégée de SVT, a fait disséquer des grenouilles à des collégiens. Persuadée qu’elle aimerait enseigner parce qu’elle avait apprécié d’être élève, cette fille de professeurs n’a pas tardé à déchanter. Et à démissionner.

Marion Fayolle, illustratrice : des Arts déco de Strasbourg au "New York Times" Marion Fayolle, illustratrice, est l'auteure de "L’homme en pièces", qui a fait l’objet d’une nouvelle édition en février 2016. // © Photo fournie par le témoin
Marion Fayolle, illustratrice, est l'auteure de "L’homme en pièces", qui a fait l’objet d’une nouvelle édition en février 2016. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Marion Fayolle, illustratrice : des Arts déco de Strasbourg au "New York Times"

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! C’est à la Haute école des arts du Rhin de Strasbourg, mieux connue sous l’appellation "Arts déco", que Marion Fayolle, 27 ans, a eu l’opportunité de travailler pour le "New York Times". Ses dessins, comme ceux des 16 autres artistes publiés dans le prestigieux quotidien new-yorkais, sont exposés jusqu’au 10 avril 2016, au musée Tomi Ungerer, à Strasbourg. 

Cette élève de Sciences po mobilise les étudiants pour la reprise d'études des réfugiés Alyette dans les locaux de Sciences po. // © Photo fournie par le témoin
Alyette dans les locaux de Sciences po. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Cette élève de Sciences po mobilise les étudiants pour la reprise d'études des réfugiés

Alyette Tritsch, 21 ans, s’apprête à officialiser la création de la branche française de l’association allemande Kiron, qui accompagne les réfugiés dans leur reprise d’études. L’engagement de cette étudiante, en première année de master à l’école d’affaires internationales de Sciences po Paris, a boosté la mobilisation de l’école et des étudiants.

Cette entrepreneuse de 16 ans a créé une appli pour en finir avec l'appel en classe Philippine Dolbeau doit sa passion pour les nouvelles technologies à son père. // © Photo fournie par le témoin
Philippine Dolbeau doit sa passion pour les nouvelles technologies à son père. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Cette entrepreneuse de 16 ans a créé une appli pour en finir avec l'appel en classe

Philippine Dolbeau a fait une apparition remarquée sur BFM Business, le 7 janvier 2016. La lycéenne de 16 ans y présentait l’application développée par son entreprise New School, pour remplacer l’appel en cours. Depuis, la polémique enfle. La jeune entrepreneuse répond aux critiques qu'elle met sur le compte de la méconnaissance de son appli.

Marion, 25 ans : "Comment je suis devenue assureur d'œuvres d'art" Dans la galerie Nuances et Lumières, située à Lyon, Marion, en tant qu’assureur d’œuvres d’art, doit savoir évaluer le risque d’un produit en cas de dommage. // © 
Dans la galerie Nuances et Lumières, située à Lyon, Marion, en tant qu’assureur d’œuvres d’art, doit savoir évaluer le risque d’un produit en cas de dommage. // © 
Portrait

Marion, 25 ans : "Comment je suis devenue assureur d'œuvres d'art"

Marion Gaillard, 25 ans, est souscriptrice-développeuse au sein de la compagnie d’assurance Hiscox, à Lyon. Sa mission consiste à prendre ou non le risque d’assurer des œuvres d’art.

Baromètre Trendence 2015 : pourquoi les filles visent-elles des salaires plus bas que les garçons ? Dans leur vie professionnelle, hommes et femmes n'ont pas les mêmes attentes. // © Phovoir
Dans leur vie professionnelle, hommes et femmes n'ont pas les mêmes attentes. // © Phovoir
Enquête

Baromètre Trendence 2015 : pourquoi les filles visent-elles des salaires plus bas que les garçons ?

Les filles et les garçons n'arrivent ni avec les mêmes chances, ni avec les mêmes attentes sur le marché du travail : c'est ce que confirme une enquête de l'institut Trendence, partenaire de l'Etudiant.

Cette élève de seconde a lancé le compte Twitter @RecherchePariis Andréa, lycéenne de 16 ans a créé un compte Twitter pour aider les gens à retrouver leurs proches après les attentats. // © Photo fournie par le témoin
Andréa, lycéenne de 16 ans a créé un compte Twitter pour aider les gens à retrouver leurs proches après les attentats. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Cette élève de seconde a lancé le compte Twitter @RecherchePariis

Le lendemain des attentats du 13 novembre 2015, à Paris et Saint-Denis, Andréa, lycéenne de 16 ans, lance le compte Twitter @RecherchePariis. Le but : réunir tous les avis de recherche des personnes injoignables depuis les attaques.

Cette jeune entrepreneuse a créé un foulard connecté Le foulard conçu par Caroline protégera des microparticules. // © Photo fournie par le témoin
Le foulard conçu par Caroline protégera des microparticules. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Cette jeune entrepreneuse a créé un foulard connecté

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR - Caroline Van Renterghem a révolutionné l’univers de la mode en créant un foulard connecté au mobile qui se convertit en masque anti-pollution. Connecté à votre téléphone, cet accessoire vous informe du niveau de qualité de l’air. Caroline a remporté le Défi CISCO 2015 catégorie jeune entrepreneur.

Les 20 ans d’Amanda Sthers : "Mon père disait qu’il fallait que je trouve un vrai métier" Adolescente, Amanda Sthers écrivait déjà et envoyait ses textes aux maisons d'édition. // © JF Paga/Grasset
Adolescente, Amanda Sthers écrivait déjà et envoyait ses textes aux maisons d'édition. // © JF Paga/Grasset
Interview

Les 20 ans d’Amanda Sthers : "Mon père disait qu’il fallait que je trouve un vrai métier"

Toute jeune, Amanda Sthers envoie déjà des manuscrits aux maisons d’édition. À 20 ans, après s’être formée dans une école de scénaristes aux États-Unis, elle réalise des reportages. À 37 ans, elle signe son dernier roman "Les Promesses", chez Grasset. Pour l'Etudiant, elle revient sur ses 20 ans.

Elles ont remporté le prix Reporters d’Espoirs du Web Emma et Estelle sont parties à la rencontre de jeunes qui rêvent de changer le monde. // © Photo fournie par le témoin
Emma et Estelle sont parties à la rencontre de jeunes qui rêvent de changer le monde. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Elles ont remporté le prix Reporters d’Espoirs du Web

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! Après leur formation en journalisme, Emma Roulin et Estelle Faure sont parties un mois et demi en reportage en Europe à la rencontre de 5 adolescents qui rêvent de changer le monde. À leur retour, elles ont réalisé un webdocumentaire qui leur a valu de décrocher le prix Reporters d’Espoirs du Web, le 12 octobre 2015.

Cette jeune diplômée décroche le prix de l’élève ingénieure 2015 Mathilde, étudiante à Bordeaux Sciences Agro et fondatrice de "Cheap Trip, Big Impact" a remporté le prix 2015 de l'élève ingénieure organisé par la CDEFI. // © Julien Satre / Le Quotidien
Mathilde, étudiante à Bordeaux Sciences Agro et fondatrice de "Cheap Trip, Big Impact" a remporté le prix 2015 de l'élève ingénieure organisé par la CDEFI. // © Julien Satre / Le Quotidien
Portrait

Cette jeune diplômée décroche le prix de l’élève ingénieure 2015

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! Tout juste diplômée de Bordeaux Sciences Agro, Mathilde Vera vient d’être élue élève ingénieure de l’année par la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs). À 24 ans, la jeune femme construit un parcours fait de voyages, de solidarité et d’humanisme.

Métiers du sport : "mon parcours d’agente sportive de joueurs de foot" Malgré son jeune âge, Sonia Souid, 29 ans, gère déjà une trentaine de joueurs et d'entraîneurs de foot sous contrat. // © Rémi Boissau pour l'Etudiant
Malgré son jeune âge, Sonia Souid, 29 ans, gère déjà une trentaine de joueurs et d'entraîneurs de foot sous contrat. // © Rémi Boissau pour l'Etudiant
Portrait

Métiers du sport : "mon parcours d’agente sportive de joueurs de foot"

Sonia Souid a goûté aux études de médecine, testé l’art dramatique, a été élue Miss Auvergne et exercé plusieurs métiers : mannequin, hôtesse et apporteur d’affaires dans l’immobilier. Avant de devenir, à 24 ans, l’une des rares femmes agentes de joueurs de foot !