Dossier : Héloïse Boyer, chargée de développement durable

Formation : une spécialisation réservée avant tout aux diplômés bac + 5

Héloïse Boyer doit sensibiliser son entreprise aux questions de développement durable. Installée au siège de l’entreprise, à Lyon, cette jeune femme intervient auprès des 4 500 employés pour des opérations de sensibilisation très ciblées.

À l’université, les masters en développement durable sont très variés. Avec des dominantes qui vont de l’ingénierie aux ressources humaines, à l’exemple des masters professionnels éthique et développement durable à l’université Lyon 3, développement durable appliqué à l’université Paris-Dauphine, ou encore ingénierie et management de l’environnement et du développement durable à l’Université de technologie de Troyes (10).
Les grandes écoles se sont également engagées dans cette voie. Par exemple, HEC propose un mastère management du dévelop­pement durable. D’autres, comme Polytechnique ou Sciences po, ont créé une chaire dédiée au sujet. L’ISC (Institut supérieur de commerce) de Paris propose, quant à lui, un MBA (Master of Business Administration) management opérationnel et performance durable.
Enfin, sachez que les fonctions publiques d’État et territoriale proposent quelques emplois liés au développement durable, sur concours accessible à partir de la licence.

Céline Authemayou

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus




Les métiers par secteur


Recherche métiers par critères






uimm_banner_300x150-200114




Recherche métiers par critères