Dossier : Travailler dans le management de la mode : du style à vendre

Les métiers du management de la mode, des commerciaux dans le vent

Le secteur de la mode offre des métiers au carrefour du commerce et du stylisme. Ils sont destinés à des jeunes passionnés, habiles négociateurs et… bilingues.

Travailler dans le management de la mode : du style à vendre

Il suffit d’ouvrir le "Journal du textile", magazine phare de la profession, à la rubrique "Offres d’emploi", pour être convaincu des nombreux débouchés dans le management de la mode. Les offres pour les stylistes sont rares par rapport à celles destinées aux responsables de magasin, responsables de production, acheteurs, responsables de marque, représentants… "Contrairement à ce que l’on pense, les commerciaux sont plus recherchés que les stylistes", souligne Jean-Pierre Mocho, président de la Fédération du prêt-à-porter.

 
4 métiers tournés vers le client
Le métier phare est celui de chef de produit : c’est l’homme-orchestre. Il coordonne tout le cycle d’un vêtement, de sa conception à sa vente. C’est à lui qu’est confiée la tâche de construire une partie de la collection d’une marque. Il doit être parfaitement au courant des dernières tendances afin de coller au mieux à l’attente des clients, tout en respectant l’image de la marque. Il va, par exemple, valider le prototype du produit avec le styliste, s’assurer avec le modéliste que le modèle est bien conforme. Ensuite, il devra gérer les achats, négocier les prix, vérifier les livraisons, la mise en place en magasin. Il est également responsable de la rentabilité du produit.

L’acheteur est lui aussi sensible à la rentabilité. Son métier consiste à négocier les produits (tissus, accessoires…) auprès des fournisseurs. Comme l’explique Antoine Jean, acheteur au Printemps : "Je me rends fréquemment sur les salons afin de rencontrer les fournisseurs, ce qui me permet de structurer l’offre et m’aide à détecter les nouvelles tendances."

Le sourceur exerce aussi un métier-clé dans le management de la mode. Son rôle consiste à trouver des fabricants capables de réaliser le produit au meilleur prix. Il doit comprendre ce que veut le styliste et, ensuite, transmettre toutes les indications au fabricant. Comme le précise une offre d’emploi publiée dans la presse du groupe Vivarte (Kookaï, Caroll, Naf Naf…), le sourceur "doit aussi être attentif au respect des pratiques éthiques de l’enseigne par les fournisseurs". Autrement dit : pas question de travailler avec des intermédiaires employant des enfants.

Le merchandiser est un autre professionnel très demandé. Il est le metteur en scène des magasins. C’est lui qui aménage les vitrines afin de faire craquer les “shoppeuses” compulsives.


Être sensible aux prix et aux tendances
Quel que soit le métier exercé, la partie commerciale est un aspect essentiel. Il faut négocier les prix avec les fournisseurs, vérifier les factures, calculer les marges, etc. "Mieux vaut avoir la bosse du commerce", confirme Marine Montegnies, 25 ans, assistante de production chez Comptoir des cotonniers. La jeune femme est chargée du suivi des modèles et de l’état des livraisons. Mais elle doit aussi être à l’affût des tendances, deviner ce qui plaira aux clients.

Sans être styliste, ni modéliste, le commercial doit savoir comment se fabrique un vêtement. Un acheteur doit pouvoir, en un clin d’œil, juger de sa qualité, vérifier qu’il est bien conforme au prototype. "Lors de ma formation à l’Institut français de la mode, j’ai appris à reconnaître les différents tissus, et comment se confectionnait un vêtement”, détaille Antoine Jean.

Enfin, impossible d’occuper un poste dans le business mondial de la mode sans parler anglais. Tous ces professionnels voyagent souvent dans le monde entier pour le suivi de la fabrication et les négociations… le plus souvent avec des Chinois ou des Indiens.

Sophie de Tarlé
Octobre 2012


À consulter aussi

POUR CHOISIR VOTRE FORMATION DANS LA MODE :
- Écoles de mode : laquelle pour vous ?
- Le guide des études dans la mode.
- Mode : 5 questions sur les écoles et les formations.
- Écoles de mode : le choix des recruteurs
- Découvrez aussi notre banc d'essai des écoles de mode

Banc d'essai écoles de mode


POUR DÉCOUVRIR LES MÉTIERS DE LA MODE :
- Le guide des métiers de la mode.
- Travailler dans la mode : il n'y a pas que les styliste.





POUR TROUVER UN EMPLOI DANS LA MODE :
- Des jeunes diplômés d'écoles de mode témoignent.
- Des responsables d'écoles de mode vous conseillent.


TOUTES LES ASTUCES MODE, BEAUTE, DECO SUR L'ETUDIANT TRENDY, LE SITE LIFESTYLE DE L'ETUDIANT
- Coaching mode pour aller en cours ou décrocher un job
- Ma chambre... d'étudiant en mode
- Le blog de Sophie Chassat : sois brillante (et pas qu'avec ton gloss !)

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus




Les métiers par secteur


Recherche métiers par critères






uimm_banner_300x150-200114




Recherche métiers par critères