1. Nos conseils pour postuler en alternance : CV, lettre de motivation, entretien
Coaching

Nos conseils pour postuler en alternance : CV, lettre de motivation, entretien

Envoyer cet article à un ami

En alternance, l'école et l'entreprise sont indissociables. Il vous appartient donc de trouver les arguments qui sauront séduire les deux parties. Conseils et exemples de recrutement, pour se constituer sa boîte à outil.

Pour Kathia, inscrite en BTS ventes et productions touristiques dans la région de Bourges, rien n'était gagné d'avance au moment de trouver un employeur. La jeune femme a dû envoyer 60 candidatures avant d'obtenir une réponse positive. Mickaël, en revanche, a eu plus de chance : une annonce lui a directement été fournie par son école d'ingénieurs. Quant à Bertrand, il est tombé par hasard, sur le Net, sur une annonce de France Télécom recrutant des jeunes en alternance.

Des parcours divers qui montrent que d'une entreprise à l'autre, comme d'une école à l'autre, les exigences varient. Mais avec une constante : plus la durée du contrat est importante et le niveau de formation élevé, plus les perspectives d'intégrer l'entreprise sont réelles et la sélection balisée.

Une chose est sûre, pour parvenir à décrocher un contrat, l'improvisation n'est pas de mise. Suivez le guide dans les fiches pratiques suivantes…


 

 

 


Le témoignage de Steeve, 23 ans
En première année de BP cuisine au CFA de Villepinte (93), il partage son temps entre sa formation et Le Pavillon Dauphine, un restaurant parisien où il travaille en tant qu’entremetier.

Pas de formation sans entreprise. "Il me fallait trouver un employeur, sinon je ne pouvais pas poursuivre ma formation de cuisinier. J’ai commencé à chercher un employeur à la mi-août qui précédait le début de mon brevet professionnel. J’ai d’abord fait marcher le réseau de connaissances de mes anciens employeurs. Je me suis aussi renseigné auprès de mon CFA."

La chasse aux employeurs. "Une fois mes lettres de motivation et mon CV mis à jour, je suis allé rencontrer les employeurs directement au sein de leur restaurant. D’après moi, c’est la meilleure façon d’optimiser ses recherches. L’employeur a plus de chance de se souvenir de vous ! L’idéal, c’est de se munir d’une photo d’identité et de lui laisser en partant. De mi-août à octobre 2010, j’ai rencontré une dizaine de restaurateurs. Ce n’était pas toujours facile, surtout en termes de concurrence : il y a plus d’apprentis que de places proposées."

La persévérance paie. "Finalement, mon profil a retenu l’attention du patron du Pavillon Dauphine. Après quelques échanges sur le travail de cuisinier et sur mon intérêt pour le domaine, il a décidé de me prendre comme apprenti. Depuis le 15 octobre, j’alterne toutes les deux semaines les cours et l’entreprise – mais je préfère l’école, où je peux toucher à tout. Au restaurant, j’ai l’impression de ne pas apprendre grand-chose. J’ai une préférence pour la cuisine traditionnelle et les restaurants d’entreprise, car on y a l’occasion de préparer des plats plus variés."
Sommaire du dossier
Trouver son entreprise avant tout le monde En alternance, convaincre l'entreprise Alternance : valoriser ses expériences Alternance : se vendre face au recruteur Alternance : retour sur un entretien de recrutement réussi Un CV de commercial commenté Une lettre de motivation de commercial commentée Postuler en alternance : lettre de motivation commentée pour un poste d’assistant de gestion Postuler en alternance : lettre de motivation commentée pour un poste d’assistant RH