Avis d’expert : Jean-Michel Viot, Directeur général de l’Icam (Institut catholique d’arts et métiers)

Par Marie-Anne Nourry, publié le 13 Janvier 2012
1 min

Jean-Michel Viot, directeur général de l’Icam (Institut catholique d’arts et métiers), parle de son expérience de l'alternance au sein de son établissement.


"Au fil des années, j'ai remarqué que les jeunes qui choisissent l'alternance sont ceux qui sont le plus intéressés par la technique concrète.
Moins scolaires que les autres, ils veulent passer rapidement à l'action, se frotter au monde du travail. Ils se tournent d'ailleurs plus souvent vers les fonctions opérationnelles que vers les fonctions transverses. Pour être un bon apprenti, il faut avoir une idée du type d'entreprise où l'on veut travailler, ce qui nécessite une maturité plus grande. Il importe ensuite d'être patient et volontaire pour trouver les bons réglages ! Avantage non négligeable : l'alternance répond au problème de financement des études. Un apprenti devient autonome et n'a pas besoin de prendre un petit boulot."