BTS négociation et digitalisation de la relation client

Par Véronique Curely, publié le 12 Mars 2014 - Mis à jour le 21 Octobre 2020
3 min

Pour le BTS négociation et digitalisation de la relation client, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019 et du Service interacadémique des examens et concours (SIEC) 2020. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

À noter : depuis la rentrée 2020, le BTS négociation et digitalisation de la relation client (NRDC) a remplacé le BTS négociation et relation client.

Ce BTS NRDC est accessible en alternance.

Où se former au BTS négociation et digitalisation de la relation client ?

Pour trouver votre futur établissement /lycée :
– consultez notre annuaire des formations
– pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

Lire aussi

Quels chiffres clés retenir à propos du BTS négociation et digitalisation de la relation client ?

Si désormais les filières de bac n’existent plus au profit de spécialités qui permettent de construire un bac "à la carte", l’origine des admis ci-dessous vous donne des idées sur les spécialités à privilégier au lycée dès la classe de première. Vous pouvez ainsi faire le choix de spécialités dans des domaines similaires aux matières principales des anciennes séries.

  • Nombre d'établissements : environ 540
  • Origine des admis en 2019* : 36,1% bac STMG, 30,3% bac pro, 17,4% bac ES, 4,7% bac S, 3,3% bac L, 2,3% bac STI2D, 1,2% bac ST2S, 0,4% bac STL, 0,2% bac STAV, 0,1% bac STHR, 3,3% autres
  • Taux de réussite* : 72,9%

*pour la dernière session du BTS négociation et relation client

Lire aussi

Quel est le programme du BTS négociation et digitalisation de la relation client ?

1re année :

  • Volume horaire hebdomadaire par an : culture générale et expression (2 h) ; langue vivante étrangère 1 (3 h) ; culture économique, juridique et managériale (4 h) ; culture économique, juridique et managériale appliquée (1 h) ; relation client et négociation-vente (6 h) ; relation client à distance et digitalisation (5 h) ; relation client et animation de réseaux (4 h) ; atelier de professionnalisation (4 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante 2 (2 h)
  • Volume horaire total par an : 870 h

2e année :

  • Volume horaire hebdomadaire par an : culture générale et expression (2 h) ; langue vivante étrangère 1 (3 h) ; culture économique, juridique et managériale (4 h) ; culture économique, juridique et managériale appliquée (1 h) ; relation client et négociation-vente (6 h) ; relation client à distance et digitalisation (5 h) ; relation client et animation de réseaux (4 h) ; atelier de professionnalisation (4 h)
  • Enseignement facultatif : langue vivante 2 (2 h)
  • Volume horaire total par an : 870 h
  • Stage en entreprise : 16 semaines sur les deux années

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du BTS négociation et digitalisation de la relation client

Lire aussi

Quels sont les débouchés du BTS négociation et digitalisation de la relation client ?

Ce technicien supérieur est un vendeur-manageur commercial qui gère la relation client dans sa globalité, de la prospection jusqu’à la fidélisation, et contribue ainsi à la croissance profitable du chiffre d’affaires compatible avec une optique de développement durable. Il inscrit son activité dans une logique de réseau en privilégiant le travail coopératif. En fonction de son expérience et de ses qualités, il peut devenir responsable d’une équipe commerciale, de taille variable selon l’organisation qui l’emploie.

Lire aussi