Numerus clausus et apertus 2021 : des chiffres encore partiels pour les PASS et L.AS

Par Pauline Bluteau, publié le 07 Mai 2021
4 min

Alors que le numerus clausus 2021 pour les étudiants actuellement en PACES vient d’être publié, l’arrêté précise également les capacités d’accueil globales de la majorité des universités. De quoi donner quelques indications sur le numerus apertus 2021 pour les étudiants en PASS et L.AS.

Après avoir été publié, modifié puis suspendu, l’arrêté précisant les capacités d’accueil pour entrer en deuxième année d’études de santé à la rentrée 2021 a finalement été republié le 5 mai 2021. Le texte précise les éléments pris en compte pour statuer le numerus clausus valable uniquement pour les étudiants en PACES (première année commune aux études de santé).

Lire aussi

Des capacités d’accueil en deuxième année d'études de santé précisées par université

Parmi ces éléments, les capacités d’accueil globales des universités concernées. En pleine année de réforme des études de santé, les universités doivent partager leurs places entre les derniers étudiants de PACES mais aussi les étudiants en PASS et/ou ceux en L.AS. Et à y regarder de plus près, en comparant avec le numerus clausus 2020, les capacités d’accueil ont bien été augmentées : + 376 places à l’université de Lyon 1, + 156 places à l’université de Lille, + 122 places à l’université de Bordeaux…

En revanche, chaque université a ensuite décidé de la répartition des attributions des places pour les PACES d’un côté, et les PASS et L.AS de l’autre. Certaines donnant plus de places aux PASS et L.AS et inversement. L’arrêté ne précise pas non plus les places accordées selon les filières médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie, sauf pour les étudiants en PACES.

Universités Capacités d'accueil globales en deuxième année de premier cycle des études de santé pour l'année 2021–2022 Capacités d'accueil en deuxième année de premier cycle d'études de santé, hors nombre de places accordées aux étudiants en PACES Capacités d'accueil en deuxième année de premier cycle d'études de santé pour les étudiants en PACES
Aix-Marseille 742 380 362
Amiens 422 305 117
Antilles 224 133 91
Besançon 393 260 133
Bordeaux 684 290 394
Caen 420 213 207
Clermont-Auvergne 448 242 206
Corse 61 24 37
Dijon 395 220 175
Grenoble Alpes 472 242 230
Guyane 39 27 12
Institut catholique de Lille 240 128 112
La Réunion 224 140 84
Lille 963 468 495
Limoges 298 192 106
Lorraine-Nancy 642 431 211
Lyon 1 1297 690 607
Montpellier 697 267 430
Nantes 538 268 270
Nice 360 178 182
Paris 13 297 146 151
Poitiers 378 140 238
Polynésie française 33 15 18
Reims 415 231 184
Rennes 463 252 211
Rouen 411 237 174
Saint-Etienne 264 143 121
Strasbourg 524 321 203
Toulouse 3 594 245 349
Tours 481 232 249
Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines 433 308 125

Lire aussi

Toujours aucune publication nationale du numerus apertus

Si le nombre de places offertes pour les étudiants en PACES est bien officiel, difficile d’avoir une idée globale du numerus apertus pour les étudiants actuellement en PASS et L.AS. En effet, six universités n’ont pas été ajoutées au tableau : Angers, Brest, Paris-Saclay, l’UPEC, Sorbonne Université et l’Université de Paris. Et pour cause, elles ne comptent pas d’étudiants en PACES en cette année de transition. Elles ne sont donc pas concernées par l’arrêté fixant le numerus clausus des PACES.

Contacté il y a plusieurs jours, le ministère de l’Enseignement supérieur avait confirmé que ces chiffres seraient publiés au niveau local mais sans plus de précisions sur une publication au niveau national. Les associations étudiantes restent vigilantes sur la question : l’ANEMF (l'Association nationale des étudiants en médecine de France) a confirmé sa volonté de demander des chiffres officiels.

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !